Accueil Politique partis politiques Mohsen Marzouk : Il n’y a plus que deux solutions possibles, à prendre ou à laisser !

Mohsen Marzouk : Il n’y a plus que deux solutions possibles, à prendre ou à laisser !

0
0

Le président du mouvement Machrou Tounes, Mohsen Marzouk, a publié un statut sur sa page officielle Facebook, le samedi 15 Février 2020, dans lequel il a déclaré ce qui suit :

Deux solutions, pas de troisième glorieuse ou possible à part ces deux-là :

1-Soit un Gouvernement de technocrates issues des compétence indépendantes, et nous l’avions déjà réclamé, étant donné qu’il n’a pas été possible de s’entendre entre les partis, ce qui n’est pas une nouveauté en démocratie, puisque cela s’était produit en Italie et en Grèce, et en quelque sorte en Tunisie en 2014, après le Dialogue national, par exemple. Et il reste encore un petit délai pour la présenter au Parlement. L’avantage de cette solution est qu’elle résout le problème en Tunisie qui ne peut plus supporter cette situation, avant de résoudre les contradictions des partis en organisant de nouvelles élections.

2-Ou organiser de nouvelles élections pour résoudre le problème de la représentation des partis, et reporter de facto la résolution des problèmes de la Tunisie et de son peuple pour d’autres mois encore.

Evidemment, il y a la possibilité d’un gouvernement sans Ennahdha, mais le Chef du gouvernement (Elyès Fakhfakh) l’a perdue en excluant le parti de Qalb Tounès depuis le début, et maintenant Qalb Tounès s’est lié à Ennahdha et lui est redevable.

Et bien sûr, il est possible de rechercher des compromis et des échanges avant une réconciliation empoisonnée, et d’intégrer Qalb Tounès et de donner à Ennahdha ce qu’elle attend comme ministères et plus, puis de générer un gouvernement paralysé. Evidemment, ce changement nécessite d’énormes capacités d’hypocrisie, dont je ne doute pas que certains en possèdent.

« Un gouvernement de compétences, indépendant de toute tendance partisane, est la solution immédiate et idéale pour celui qui cherche les intérêts du pays et veut sortir de cette crise suffocante ».

Malheureusement, l’esprit dominant sont les intérêts étroits et le règlement des comptes.

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Qalb Tounès appelle à l’ouverture d’une enquête sur le dossier de conflit d’intérêts lié au Chef du gouvernement Elyès Fakhfakh

Dans le cadre de sa volonté d’assurer la transparence, la bonne gouvernance et la ré…