Accueil Societé Association & organisation Le FTDES écrit à Son Excellence l’Ambassadeur d’Espagne en Tunisie

Le FTDES écrit à Son Excellence l’Ambassadeur d’Espagne en Tunisie

0
0

Nous publions ci-dessous la le courrier que le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) a adressé à S.E. l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en Tunisie, à propos des migrants tunisiens (en situation irrégulière) détenus dans des conditions humiliantes et affectant leur dignité humaine, au Centre Ceti à Melilla.

« Votre Excellence, l’Ambassadeur d’Espagne en Tunisie,

Depuis des mois, le processus de détention de centaines de migrants tunisiens en situation irrégulière dans la zone de « Melilla », dans des conditions humiliantes affectant leur dignité humaine, se poursuit. Parmi ces migrants, il y a des femmes et des mineurs qui ne bénéficient d’aucun traitement spécial conformément à la norme internationale des droits de l’homme.

Par ailleurs, plusieurs migrants détenus au Centre Ceti Melilla ont confirmé que leurs passeports ont été confisqués, qu’ils manquent d’accompagnement juridique et ont des difficultés de traduction qui les ont empêchés de reconnaître ou de jouir de leurs droits.

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux craint que la frustration et la pression psychologique conduisent à des solutions désespérées et à des protestations qui pourraient mettre en danger la vie des migrants. Il exprime également dans cette lettre sa profonde préoccupation face à cette situation inhumaine et espère que vous travaillerez à trouver une solution qui préserve la dignité des migrants et réponde à leurs attentes.

Votre Excellence,

La Constitution espagnole stipule à l’article 10 que les règles juridiques relatives aux libertés et droits fondamentaux reconnus par la Constitution sont basées sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et conformément aux traités et accords internationaux relatifs à la même substance que l’Espagne a ratifiée.

L’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme dispose également que «Toute personne a droit à la liberté de circulation et de séjour à l’intérieur des frontières de chaque État …» et également que «Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de retourner dans son pays. »

Entre-temps, l’article 12 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques dispose que « Toute personne légalement présente sur le territoire d’un État a, sur ce territoire, le droit à la liberté de mouvement et à la liberté de choisir sa résidence. » Et que « Chacun sera libre de quitter n’importe quel pays, y compris le sien… »

Enfin, la déclaration du sommet européen tenu à Belkin (Belgique) en 2011 a confirmé que « les seules frontières fixées par l’Union européenne sont les frontières de la démocratie et des droits de l’homme ».

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux espère que l’Espagne démocratique, l’Espagne cosmopolite, l’État d’Espagne qui a toujours défendu les droits universels, réussira à faire face à cette crise humanitaire. »

Cordialement

Forum tunisien des droits économiques et sociaux

Le Président : Abderrahmane El Hedhili

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

S.E. l’Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie Patrice Bergamini fait ses adieux au Président de la République Kais Saïed

A l’occasion de la fin de sa mission, S.E. l’Ambassadeur de l’Union euro…