Accueil Societé environnement et écologie Agareb : harcèlement et menaces contre les défenseurs du droit à un environnement sain

Agareb : harcèlement et menaces contre les défenseurs du droit à un environnement sain

0
0

Des activistes de la campagne “مانيش مصب”, à Agareb, gouvernorat de Sfax, qui lutte contre la pollution de la ville et notamment celle de la décharge de déchets, ont reçu des menaces collectives et individuelles.

Des personnes ont d’abord tenté de décrédibiliser le mouvement affirmant qu’il n’y avait pas de pollution, en réalisant une vidéo en live sur Facebook au sein de la décharge, alors que l’entrée y est interdite sans autorisation.

Ensuite, les activistes ont reçu des appels téléphoniques et des messages privés les harcelant et menaçant leur intégrité physique et mentale, y compris à travers des menaces de mort.

Nous alertons aujourd’hui contre ces actions intolérables et rappelons l’importance de la protection de tous les défenseurs des droits humains.

Nous rappelons que la ville d’Agareb souffre de multiples sources de pollution, en contradiction avec le droit à la vie et le droit à un environnement sain de ses habitants, pourtant garantis par la Constitution. Nous avons documenté ce problème à plusieurs reprises [1].

Ainsi, le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux :

– Soutien les activistes de  “مانيش مصب” et leur combat,
– Rappelle la décision de justice du 10 octobre 2019 du tribunal d’Agareb, en deuxième instance, exigeant la fermeture de la décharge,
– Interroge les autorités sur leur laissez-faire : comment des personnes ont-elles pu rentrer ainsi dans la décharge en toute impunité ?
– Condamne fermement le harcèlement et les menaces et se tient à la disposition de la campagne  “مانيش مصب”pour toute aide nécessaire,
– Alerte une nouvelle fois sur les stratégies des autorités, qui provoquent fréquemment des conflits et font peser des menaces et criminalisent les mouvements sociaux pour détourner les citoyens des vrais problèmes, et cacher l’absence de résolution des vrais problèmes, comme la pollution à Agareb dans le cas présent,
– Tient les autorités responsables de l’intégrité physique et morale des activistes de la campagne  “مانيش مصب”et de la concrétisation de la décision de fermeture de la décharge.

[1]

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans environnement et écologie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Affaire des déchets ménagers toxiques importés d’Italie évoquée lors de l’émission « Les 4 Vérités » : Précision du Ministère concerné

Suite au dossier diffusé lors de l’émission « Les 4 Vérités« , le lundi 2 Novembre 2…