Accueil Societé santé Le moyen le plus simple et efficace d’empêcher la propagation des maladies infectieuses, selon la Banque mondiale : se laver les mains régulièrement !

Le moyen le plus simple et efficace d’empêcher la propagation des maladies infectieuses, selon la Banque mondiale : se laver les mains régulièrement !

0
0

Nous publions ci-après l’article publié sur le Blog de la Banque Mondiale, rédigé par la consultante Haruna Kashiwase et qui traite des moyens simples et efficaces pouvant aider l’être humain à se protéger contre les risques de contamination et contagion, y compris contre l’épidémie du nouveau Coronavirus COVID-19.

« De nombreux foyers ne disposent pas d’une installation de base pour se laver les mains dans les pays en développement

Entre la grippe saisonnière, annoncée comme particulièrement virulente cette année, et la récente épidémie de coronavirus, les risques sanitaires inquiètent à juste titre les populations. Vaccins contre la grippe, masques chirurgicaux et autres mesures de protection : nombreux sont ceux qui redoublent de précaution pour se prémunir des infections. Or il existe un moyen simple et efficace d’empêcher la propagation des maladies infectieuses : se laver les mains régulièrement. Le lavage des mains à l’eau et au savon est une mesure d’hygiène efficace et peu coûteuse pour prévenir la transmission des maladies diarrhéiques et respiratoires. Selon l’UNICEF, ce geste peut permettre de réduire les risques de diarrhée chez les enfants de plus de 40 %. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui préconise de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon dans ses conseils au grand public sur les mesures d’hygiène essentielles pour se protéger contre une infection comme le nouveau coronavirus, a même publié des directives sur la manière dont il faut procéder.

Le lavage des mains est désormais considéré comme un enjeu d’hygiène prioritaire  qui fait l’objet d’un suivi dans le cadre du 6e Objectif de développement durable. Le Programme commun OMS/UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène (ou JMP) a tenté d’estimer le pourcentage de ménages à travers le monde qui disposent d’une installation de base pour se laver les mains (c’est-à-dire avec de l’eau et du savon). De fait, un grand nombre de foyers en sont encore privés, en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Les graphiques ci-dessous vont nous permettre de mieux comprendre les défis d’une bonne hygiène des mains.

Les données les plus récentes (2017) sur la présence dans les foyers d’une installation de base pour le lavage des mains couvrent 77 pays.  Elles proviennent principalement d’enquêtes auprès des ménages : enquêtes en grappe à indicateurs multiples et enquêtes démographiques et de santé. À l’occasion de ces enquêtes, les agents recenseurs demandent à voir l’endroit où les membres du ménage se lavent les mains et notent la présence éventuelle d’eau et de savon. Résultat : dans 42 pays (soit 54 % des pays pour lesquels il existe des données), moins de la moitié des habitants dispose dans leur foyer d’une installation de base pour se laver les mains avec de l’eau et du savon . Et c’est en Afrique subsaharienne que l’on observe les taux d’accès les plus bas : le Libéria, le Lesotho, la République démocratique du Congo et le Rwanda ne franchissent même pas la barre des 5 %. Ailleurs, comme en Haïti, à Vanuatu, en Bolivie et au Timor-Leste, moins de 30 % de la population dispose à domicile d’une installation de base pour se laver les mains. Dans l’ensemble de ces pays, il faut promouvoir non seulement l’aménagement d’installations équipées d’eau courante, mais aussi des changements de comportement. En effet, comme le souligne l’UNICEF, en dépit de la disponibilité de savon dans les pays à faible revenu, ce produit est rarement utilisé pour se laver les mains.

Dans les 42 pays ci-après, moins de la moitié des ménages disposent d’une installation de base pour le lavage des mains :

Libéria, Lesotho, RD Congo, Rwanda, Tchad, Burundi, Guinée-Bissau, Gambie, Ethiopie, Malawi, Cameroun, Somali, Togo, Bénin, Burkina Faso, Zambie, Guinée, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, Ouganda, Haïti, Soudan, Eswatini, Sénégal, Kenya, Vanuatu, Bolivie, Angola, Timor-Leste, Bangladesh, Îles Salomon, Zimbabwe, Afghanistan, Ghana, Sao Tomé-et-Principee, Nigeria, Mauritanie, Afrique du sud, Namibie, Népal, Tanzanie, Rep. du Congo. »

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

574 cas confirmés du Coronavirus en Tunisie à la date du 4 Avril en plus de 22 morts et de 5 guérisons

Le ministère de la Santé a annoncé dans l’après-midi du dimanche 5 Avril 2020, qu’à la dat…