Accueil Régions L’enterrement à Bizerte d’une victime du Coronavirus aurait créé une grande agitation nécessitant des renforts sécuritaires

L’enterrement à Bizerte d’une victime du Coronavirus aurait créé une grande agitation nécessitant des renforts sécuritaires

0
0

Le processus d’enterrement d’une femme décédée suite au virus Corona, aurait créé des protestations de la part des habitants de la région où est situé le cimetière, de la Cité Al Jala à Bizerte, le mardi 31 Mars 2020, et aurait nécessité d’importants renforts sécuritaires pour avoir pu finalement, après trois heures de l’arrivée de la dépouille, enterrer la défunte.

Il semble que les raisons de ces protestations sont la crainte de la contamination par le virus, et le fait que la défunte est originaire de Zarzouna et qu’elle aurait dû être enterrée dans cette ville.

Des responsables de la municipalité de Bizerte auraient assuré tout de même que l’enterrement s’était déroulé selon le protocole sanitaire défini par les autorités sanitaires, notamment à 3 mètres de profondeur, tout en utilisant les produits nécessaires pour la stérilisation.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Régions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Plus de 1650 morts du Covid-19 et prés de 60.000 malades en Algérie et au Maroc depuis le début de l’épidémie

Les deux pays du Maghreb arabe, à savoir l’Algérie et le Maroc, affrontent actuellement un…