Accueil Politique Parlement Elyès Fakhfakh décortique devant le Parlement son objectif et celui du gouvernement qu’il préside en liaison avec le mandat accordé par l’ARP

Elyès Fakhfakh décortique devant le Parlement son objectif et celui du gouvernement qu’il préside en liaison avec le mandat accordé par l’ARP

0
0

Lors de son discours prononcé devant le Parlement, ce samedi 4 Avril 2020, le Chef du gouvernement Elyès Fakhfakh mis l’accent sur les points énumérés ci-après :

– En l’espace de deux jours, nous avons distribué plus de 150000 aides sociales et nous avons choisi des mécanismes efficaces pour distribuer 150 milliards à environ un million de citoyens.

– Nous sommes en train de faire face  à cette crise sanitaire avec de faibles capacités, certes, mais avec des institutions établies et fortes, ainsi qu’un peuple solidaire.

– Nous sommes conscients que certains Tunisiens se trouvent parfois gênés et ne respectent pas les consignes, mais nous les invitons en ce moment à être patients et à adhérer à la quarantaine sanitaire.

– Nous avons réparti le nombre de bénéficiaires sur 1000 bureaux de La Poste tunisienne, soit en moyenne 80000 par jour et entre 20 à 30 personnes par heure

– Nous avons entamé la distribution de 30000 colis de produits alimentaires, et nous distribuerons 30000 autres colis, et nous préparerons 100000 colis d’aide alimentaire à distribuer jusqu’à la fin de l’Aïd Al Fitr.

– Nous avons mis à disposition 274 écoles pour y stocker les dons des tunisiens et les distribuer aux familles nécessiteuses. J’invite les citoyens à faire plus de contributions.

– Nous avons préparé également des applications intelligentes en moins de 6 jours, et nous avons regroupé les catégories sociales concernées par l’aide sur une base de données.

– Notre objectif est de ne pas laisser mourir de faim tout Tunisien, de ne perdre aucun poste de travail et de ne perdre aucune institution ou entreprise.

Le pic de la propagation du virus Corona aura lieu cette semaine et j’appelle tous les Tunisiens à adhérer à la quarantaine sanitaire globale pour contourner la crise … et je suis sûr que nous la surmonterons et nous contrôlerons le rythme de propagation de l’épidémie

L’Article 70 est un mécanisme constitutionnel que nous utiliserons pour accélérer les procédures et anticiper afin de faire face au Coronavirus.

– Je comprends les préoccupations des députés, car nous sommes encore au stade de la création … et l’institution législative est en place et peut nous surveiller en retirant le mandat si nous nous écartons de l’objectif.

Nous avons 13 décrets, que nous publierons après votre approbation définitive du mandat (délégation de pouvoir), y compris un décret qui durcit les sanctions pour les spéculateurs.

– Nous n’avons aucune intention d’utiliser le décret à une autre fin … et nous ne voulons pas créer un vide et violer la loi et la constitution

Le gouvernement est responsable de la continuité du Pôle public, de la santé des citoyens et de la préservation de la dignité de la personne humaine … Par conséquent, nous voulons utiliser tous les mécanismes juridiques pour atteindre ces objectifs.

Il n’y a pas de conflit de pouvoirs et le Parlement a la légitimité pour nous surveiller et nous questionner.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Parlement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La députée Olfa Terras s’élève contre «le populisme en appelant à placer l’intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»

La députée Olfa Terras, de la circonscription de Bizerte du parti Aïch Tounsi, a publié un…