Accueil Societé Les pays en confinement commencent à élaborer leur plan de « dé-confinement »

Les pays en confinement commencent à élaborer leur plan de « dé-confinement »

0
0

En cette période de crise mondiale due à la propagation du nouveau virus Corona « COVID-19 », tous les pays qui ont opté pour le « confinement » sont en train d’élaborer leur plan de sortie pour affronter la période de « dé-confinement », chacun en fonction des répercussions auxquelles il fait face.

Déjà, deux pays ont annoncé publiquement leur plan de dé-confinement, à savoir le Danemark et l’Autriche.

En effet, le Danemark a décidé  ce qui suit :

-Réouverture des crèches, écoles maternelles et primaires à partir du 15 avril.

-Réouverture des collèges et lycées le 10 mai. L’examen national à la fin du collège n’aura pas lieu et est remplacé par le contrôle continu.

-Les grands rassemblements sont interdits jusqu’en août.

-Les bars, restaurants, salons de coiffures et de massages, centres commerciaux et discothèques demeurent fermés.

-La fermeture des frontières est prolongée.

-Les voyages à l’étranger sont déconseillés.

(Pour rappel, le Bilan de l’épidémie du Covid-19 à la date du 8 Avril au Danemark enregistre  5.581 cas confirmés et 203 morts pour une population de 5,6 millions d’habitants).

En ce qui concerne l’Autriche :

-Réouverture des petits commerces le 14 avril.

-Réouverture de tous les autres magasins au début mai.

-Les restaurants rouvriront à la mi-mai. Des aménagements seront nécessaires pour respecter les distances de précaution.

-Les écoles restent fermées jusqu’à la mi-mai.

-L’enseignement supérieur va poursuivre les cours en ligne jusqu’à la fin de l’année universitaire.

-Les Autrichiens devront continuer à limiter leurs déplacements à l’essentiel jusqu’à la fin du mois d’avril.

-Les manifestations culturelles, sportives, ainsi que tout autre rassemblement public, ne seront pas autorisés avant le mois de juillet, au plus tôt.

-Le port du masque est généralisé. Il est obligatoire depuis lundi dans les supermarchés. Il le sera bientôt dans les transports publics, avec une amende de 50 euros pour les contrevenants.

-Les déplacements internationaux continuent à être entravés. « Tant qu’il n’y aura pas de vaccination ou de médicament efficace, cette maladie nous accompagnera et il n’y aura pas de liberté de voyager telle que nous la connaissions », selon le Chancelier autrichien Sebastian Kurz.

En TUNISIE : Quel sera donc le plan de sortie qui va nous être proposé par le Gouvernement dans le cadre de la reprise du cours de la vie quotidienne ?

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’Espoir renaît ! Les Tunisiens chanteront très bientôt « We are the Champion » et diront « bye bye » au Covid-19

Comme nous l’avions déjà prédit dans nos précédents articles du 5 Mai dernier « La sortie …