Accueil Societé Association & organisation Compte-rendu du « Débat Covid-19 & Statistiques » organisé par l’ATIS

Compte-rendu du « Débat Covid-19 & Statistiques » organisé par l’ATIS

0
0

L’Association Tunisienne des ingénieurs statisticiens nous a fait parvenir les principaux points soulevés par les intervenants durant le « Débat Covid-19 & Statistiques« , principal thème de la visioconférence tenue autour de l’apport de la statistique dans la compréhension du COVID-19, qui s’est déroulée le samedi 18 Avril 2020.

Dhafer Malouche

Professeur à l’Ecole supérieure de la statistique et de l’analyse de l’information :

Le cas chine est un jeu de données assez intrigant. Il faudrait comprendre comment on a eu subitement 14000 cas en une journée sans voir son effet sur la courbe des décès.

Les gouvernements cherchent que le pic ne déborde pas le système sanitaire.

En Tunisie, on a probablement atteint un pic vers la fin du Mars.

On doit rester prudent..

Si on arrive au cas de 5 à 10 cas par jour on peut dire qu’on a bien maitrisé la situation et le pays peut s’ouvrir (comme l’Autriche).

Le Maroc, les États-Unis n’ont pas bien géré la situation.

Le confinement a pour but ne pas faire exploser le pic.

Il n’y a pas un seul modèle mathématique fiable.

La courbe peut remonter du nouveau.

Le nombre de tests n’aide pas qu’à découvrir les cas. Il faut cibler les tests et les intensifier.

 

Yamen Helel

Directeur des statistiques de l’Emploi à l’INS

C’est le moment où de bonnes statistiques sont plus importantes que jamais.

La statistique était l’un des plus performants outils entre les mains des pays pour gérer la crise et prévoir le développement de la pandémie du Covid-19

Les Statisticiens et les Data Scientistes ont eu l’occasion pour jouer des rôles primordiaux et montrer l’importance des statistiques.

  • La statistique publique, comme plusieurs secteurs, a vécu des difficultés pour maintenir ses activités à cause du confinement général.
  • Les offices de statistiques à travers le monde ont réagit à cette situation par la mise en place de nouvelles techniques de collecte de données : enquêtes enligne, enquêtes téléphoniques, documents administratifs, Crowdsourcing, …

L’institut National de Statistique en Tunisie s’est engagé à maintenir la production des indicateurs les plus importantes tel que l’indice des prix à la consommation.

Il faut améliorer et renforcer le rôle des statistiques publiques, et doter l’Institut

National de Statistique des ressources humaines et financières nécessaire pour le développement de ses activités.

Nous avons de plus en plus besoin de statistiques qui ciblent les populations vulnérables

La statistique publique est appelé à produire des indicateurs qui permettent l’évaluation de l’impact sociale et économique du Covid-19.

La digitalisation des services publics aura un impact positif sur le développement de la statistique publique.

 

Ahmed Rebai

Professeur au Centre de Biotechnologie de Sfax

Le virus pourrait toucher le système digestif, système nerveux voire le sang carrément (pas certain).

Forte adhésion aux surfaces (plastique, inox,..).

Le virus peut rester dans l’environnement plusieurs heures sans être dégradé.

Le virus tue plus les hommes que les femmes atteints

Covid-19 infecte plus les jeunes mais tue plus les personnes âgées.

Le taux de létalité a augmenté pour tous les pays affectés probablement à cause de : Essoufflement des systèmes sanitaires

Evolution des types d’atteintes causées par le virus

Le virus est encore assez peu connu sur les plans biologique et médical

 

Rabie Razgallah

Managing Partner chez DACIMA Consulting

Les données actuelles doivent être couplées aux données cliniques afin de mieux modéliser l’évolution de l’épidémie.

La découverte d’un traitement radical au COVID-19 pourra ouvrir la voie vers des distinctions scientifiques de haut niveau (Prix

Nobel ?)

Les observations ont montré que les durées de quarantaine plus longues seraient nécessaires pour contenir la contagiosité.

La gravité des problèmes respiratoires provient de l’incapacité du corps à transporter l’oxygène suite aux problèmes d’inflammation.

Mais des problèmes cliniques plus variés rendent le recours aux machines respiratoires parfois inefficaces. On note notamment des problèmes vasculaires, des problèmes de sang comme l’hémoglobine qui pourrait être attaquée par le virus.

La décision Tunisienne d’un confinement précoce est une stratégie très fructueuse qui a eu un effet très bénéfique pour adoucir l’ évolution de la pandémie.

La Tunisie est en tête des pays chercheurs sur le Corona en Afrique.

 

Mohsen Hassan

Expert en économie / Ex-ministre du Commerce

L’économie Tunisienne est gravement affectée par le COVID-19 vu que:

L’économie tunisienne est ouverte (extravertie)

L’économie tunisienne est fragile

Effets directes de l’épidémie(Macroéconomie):

Diminution de la consommation suite au confinement

Diminution de l’investissement

Diminution du commerce extérieur

Effets sectoriels:

Crise de tourisme

Crise de transport aérien

Crise de la production exportatrice

Un impact social négatif est attendu ( chômage,..)

Baisse des recettes de l’état et augmentation des dépenses

Augmentation du recours à l’endettement publique.

Le budget consacré aux aides sociales et aux entreprises est insuffisant.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Si caricature offensante il y a, c’est bien Rached Khiari en personne : Communiqué d’Associations et Organisations

Communiqué transmis par le FTDES : Le Collectif Civil pour Les Libertés Individuelles, les…