Accueil économie agriculture L’Autorité arabe des investissements et du développement agricoles souhaite lancer une nouvelle initiative pour renforcer la sécurité alimentaire dans la région arabe

L’Autorité arabe des investissements et du développement agricoles souhaite lancer une nouvelle initiative pour renforcer la sécurité alimentaire dans la région arabe

0
0

Une initiative qui fait partie de l’engagement de L’Autorité arabe pour l’investissement et le développement agricoles (AAAID) pour contribuer à la fourniture de produits alimentaires de base

L’Autorité arabe pour l’investissement et le développement agricoles (AAAID) a annoncé son intention de mettre en place un mécanisme d’urgence. Cette initiative peut aider à répondre aux besoins des pays arabes en produits alimentaires de base et à accroître le commerce interarabe de ces produits par le biais des sociétés auxquelles contribuent l’Autorité arabe et d’autres sociétés. L’AAAAID a également indiqué son intention de fournir des informations sur les quantités de surplus disponibles pour l’exportation de ces produits dans les pays arabes et les personnes vivant ailleurs.

Cette initiative fait partie de l’engagement de l’AAAID à renforcer la sécurité alimentaire dans la région arabe et fait partie de ses mesures clés pour lutter contre les risques de pénurie alimentaire dans les pays arabes au milieu de l’épidémie de COVID-19, qui a affecté toutes les économies.

H.E Mohammed Al Mazrooei, président de l’AAAID, a déclaré: «Depuis le début de la création, l’AAAID s’emploie à renforcer la sécurité alimentaire dans les pays arabes en investissant dans des projets agricoles et en soutenant les programmes des petits agriculteurs. Avec la propagation de COVID-19 affectant négativement divers secteurs, y compris l’alimentation et l’agriculture, AAAID a déployé tous ses efforts en coopération avec diverses entreprises et autres parties prenantes concernées pour assurer un approvisionnement continu en produits alimentaires de base, étant donné que la plupart des pays arabes importent une grande partie de leurs besoins alimentaires de base de l’étranger.

H.E a ajouté: «L’AAAID travaille sur un modèle pionnier d’investissement et technique destiné à aider les entités concernées à accroître les activités liées au commerce des produits agricoles dans la région arabe. L’Autorité arabe se coordonne également avec divers pays arabes pour répondre aux besoins de la population en produits alimentaires de base et promouvoir la solidarité face à la peur mondiale des pénuries alimentaires sur les marchés. Ces pénuries sont dues aux perturbations du commerce international et des chaînes d’approvisionnement alimentaire en raison de la mobilité limitée des personnes due à la propagation du coronavirus. »

L’AAAID s’est efforcé d’améliorer la coordination et la coopération entre les parties concernées pour garantir que les produits alimentaires de base, dans les entreprises alimentaires et les usines, soient disponibles pour l’exportation ou les produits dont ils ont besoin pour l’importation, y compris le riz, le maïs, les pommes de terre, huiles végétales (bruts et raffinés), sucre, blé et viandes rouges, produits laitiers et dérivés, fruits, légumes, viande de volaille, œufs de table, poisson et fourrage.

DUBAI, Émirats arabes unis, 13 mai 2020/ —

Distribué par APO Group pour Orient Planet Group

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans agriculture

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Webinaire de la BAD : « Malgré la pandémie de Covid 19, l’Afrique reste une place de choix pour les investissements »

Environ 350 participants ont assisté à cette rencontre virtuelle organisée par le Bureau d…