Accueil Societé sécurité Incendie de l’usine de papier hygiénique à Enfidha : Précisions du Ministère de l’Intérieur

Incendie de l’usine de papier hygiénique à Enfidha : Précisions du Ministère de l’Intérieur

0
0

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, tard dans la nuit du dimanche à lundi 18 Mai 2020, dans lequel il est revenu sur l’incendie de l’usine de papier hygiénique à Enfidha, indiquant que suite au communiqué ayant annoncé le jeudi 14 Mai courant le déclenchement d’un incendie dans une usine de papier hygiénique située dans la zone industrielle d’Enfidha, relevant du gouvernorat de Sousse, des équipes de lutte contre les incendies de l’Office national de la protection civile ont réussi le samedi 16 mai 2020 à éteindre totalement l’incendie en question et à empêcher sa propagation à l’unité de production et à l’administration de l’usine sinistrée, ainsi qu’aux usines voisines et à l’unité d’élevage de volailles du Complexe industriel et agricole d’Enfidha.

La même source porte également à la connaissance que les équipes de lutte contre l’incendie ont poursuivi leurs efforts pour s’assurer que l’incendie ne puisse se raviver, et ce à travers le processus de refroidissement et de pelletage des piles de papier en feu.

Il est à noter que les services centraux de l’Office National de la Protection Civile avait mis en place, immédiatement dès le déclenchement de l’incendie, toutes les ressources humaines et moyens nécessaires pour le maîtriser et réduire les dégâts et pertes en dépêchant sur place d’importants renforts provenant des directions régionales de la protection civile de Nabeul, Kairouan, Zaghouan, Monastir, Ben Arous, Tunis, Mahdia, et de l’unité compétente de l’Ecole Nationale de Protection Civile, en plus d’un camion de ravitaillement de 30.000 litres appartenant au Département central de l’Office, d’un engin d’extinction appartenant à l’aéroport international d’Enfidha et d’un engin appartenant à la Direction des forêts, ce qui a porté le nombre total des engins d’extinction mis à la disposition de l’extinction de l’incendie à 15 unités.

A noter que la Brigade d’investigation et de recherche de la Garde nationale d’Enfidha, s’est engagée à enquêter sur les causes de l’incendie, qui n’a entraîné ni blessures ni pertes humaines.

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans sécurité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Retour sur la réunion du Comité de pilotage du projet de la « Ville médicale aghlabide de Kairouan » présidée par le Chef de l’Etat

Le président de la République, Kais Saïed, a supervisé au palais de Carthage, le vendredi …