Accueil News Médias Les points forts du débat télévisé du Chef du Gouvernement Elyès Fakhfakh

Les points forts du débat télévisé du Chef du Gouvernement Elyès Fakhfakh

0
0

Comme il l’avait programmé, le Chef du gouvernement Elyès Fakhfakh a accordé une interview exclusive à la chaîne de télévision Attassia et à la radio Mosaïque FM, dans la soirée du dimanche 14 Juin 2020, ayant été diffusée également sur d’autres chaînes.

Lors de ce débat, Fakhfakh s’est prêté au jeu habituel des questions/réponses, mené cette fois-ci par le journaliste Boubaker Ben Akacha.

Le Chef du gouvernement a souligné en cette occasion que « la Tunisie a vaincu effectivement la pandémie du virus Corona, et aux Tunisiens, peuple – gouvernement – société civile, le droit d’exprimer leur fierté quant à cette victoire, saluant la sortie de la Tunisie de cette épidémie avec des résultats impressionnants par rapport aux autres pays, et surtout avec le minimum de dégâts« .

Il a indiqué également que « l’Etat, avec toutes ses institutions et son peuple, a remporté cette victoire, et la meilleure preuve en est la guérison de la plupart des personnes infectées par le Coronavirus, et le décès de seulement 49 personnes (Allah Yarhamhom), ainsi que l’engagement des citoyens selon les rapports de la salle d’opération ayant accompagné les rassemblements, aussi bien que la mesure du respect des dispositions prises« .

Il a rappelé que « la décision la plus difficile prise par le gouvernement dès la prise de ses fonctions, a été l’imposition de la quarantaine sanitaire globale, alors que le pays n’était pas encore préparé à faire face aux conséquences de cette décision et du virus Corona lui-même« .

Répondant à une question concernant l’arrivée des touristes en Tunisie, Elyès Fakhfakh a souligné que « les touristes qui viendront chez-nous durant la prochaine période seront soumis à des procédures définies et ne quitteront pas l’hôtel selon le cahier des charges qui a été établi, ajoutant qu’ils ne seront pas en contact avec les citoyens et même les excursions vers les sites archéologiques se feront dans le cadre d’un parcours de santé spécifique« .

En répondant à une question liée aux affaires financières et sociales, le Chef du gouvernement a souligné que « la baisse des salaires est une question soulevée s’il ne sera pas mis fin aux hausses et aux ‘saignements’ des finances publiques« .

Fakhfakh a expliqué qu’une commission mixte a été constituée avec l’Union générale tunisienne du travail pour mettre tous les dossiers sur la table et en discuter, soulignant que « le pays ne sera pas poussé vers l’aventure jusqu’à la faillite », a-t-il déclaré.

Revenant par ailleurs sur deux cas survenus à deux de ses ministres, le Chef du gouvernement a déclaré ceci :

-Pour ce qui est du ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Mongi Marzouk, Fakhfakh a indiqué que le ministre lui avait demandé de partir en France pour des affaires personnelles, du fait que sa nomination au sein du gouvernement était tardive et qu’il était confronté au règlement de sa situation familiale et de ses obligations personnelles, notant que la demande était humanitaire et que son évaluation à ce moment-là n’était peut-être pas correcte.

-Quant à l’accident survenu à la fille du ministre du Transport et de la Logistique (Anouar Maarouf), qui avait utilisé une voiture administrative appartenant à l’État, une enquête administrative et une autre judiciaire ont été ouvertes à cet effet, tout comme la transaction des masques.

Fakhfakh a assuré que le contrôle des rassemblements des Tunisiens, durant la période de la quarantaine sanitaire globale, a été effectué par le biais de leur téléphone portable. Il a assuré que la décision a été prise après la consultation de l’Instance nationale de la protection des données personnelles, soulignant que le gouvernement ne prend aucune décision en dehors de la loi.

Revoir le débat intégral sur cette vidéo :

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ce n’était que de l’Intox ! par Anouar Chennoufi

Beaucoup de gens ont pris à l’hameçon, ce mardi 4 Août 2020, en lisant mon article «…