Accueil Societé Association & organisation La Confédération des Associations tunisiennes en Hollande appelle à ne pas considérer la Hollande comme un « pays épidémiologique »

La Confédération des Associations tunisiennes en Hollande appelle à ne pas considérer la Hollande comme un « pays épidémiologique »

0
1

La Confédération des associations tunisiennes en Hollande a perçu avec étonnement la décision du gouvernement tunisien de classer la Hollande comme « Etat épidémiologique » dans la liste rouge, ce qui soumet automatiquement les Tunisiens se rendant au pays à des procédures strictes et coûteuses.

Au vu de cela, la confédération a jugé utile de souligner ce qui suit :

La Hollande a maîtrisé la pandémie du Covid-19, ce qui est prouvé par toutes les statistiques officielles présentées par les autorités avec précisions et en toute transparence, et la vie normale dans le pays reprendra à partir du 1er Juillet 2020 d’une manière globale, sachant que tous les pays européens ont déjà ouvert leurs frontières avec la Hollande, depuis des semaines.

-Dès le début du mois de Juin, les infections ont diminué en Hollande, et se sont situées au plus bas, à la date du 28 Juin, atteignant dans les dernières statistiques du RIVM, l’institut chargé par le ministère de la Santé, trois cas d’hospitalisation et zéro décès.

Le nombre des Tunisiens en Hollande ne dépasse guère les 10.000 personnes, dont un petit nombre sera de retour en Tunisie, cette année, et la possibilité d’infection de l’un d’eux est très minime, sachant que durant cette crise sanitaire trois (3) cas seulement ont été enregistrés parmi les membres de la communauté tunisienne et ils ont été guéris totalement.

-C’est quand même étrange de trouver l’Italie dans la liste verte, alors qu’elle continue d’enregistrer de nouveaux cas positifs et la propagation de l’épidémie est des dizaines de fois plus importante qu’en Hollande, et l’Allemagne aussi qui connait actuellement une 2ème vague du Coronavirus se trouve classée sur la liste orange.

Le fait de garder la Hollande sur la liste rouge constituera un lourd « fardeau » mis sur les épaules des Tunisiens retournant dans leur pays, car une famille constituée de 5 membres sera obligée de payer 179€ par personne (coût de l’analyse PCR), soit 895€ par famille, et puis cette famille sera contrainte d’être placée dans un hôtel dans le cadre de la quarantaine obligatoire qui lui coûtera prés de 3500 dinars tunisiens.

Suite à cette situations embarrassante, la Confédération des associations tunisiennes en Hollande appelle l’ambassade tunisienne et tous les élus du peuple des circonscriptions à l’étranger, avec toutes leurs composantes partisanes, d’intervenir et de fournir au Gouvernement tunisien les informations réelles et actualisées pour réviser cette classification, et replacer la Hollande sur la liste juste et parmi les pays ayant maîtrisé la pandémie.

Nous comptons sur votre sincérité et votre volonté à servir les intérêts de la Communauté tunisienne à l’étranger et faire bénéficier les enfants de la Tunisie du retour dans leur pays avec les moindre frais et les meilleurs moyens.

Que Dieu préserve tous les Tunisiens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Le Président de la Confédération des associations tunisiennes en Hollande

Driss El Ousji

CLIQUEZ SUR LE COMMUNIQUE POUR L’AGRANDIR

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’ancien ministre tunisien de la Culture Mohamed Zine El Abidine nommé Directeur à l’ISESCO à Rabat

L’ancien ministre des Affaires culturelles au sein du gouvernement de Youssef Chahed…