Accueil économie Tourisme LE TOURISME REPART, NOTRE RESPONSABILITÉ DEMEURE

LE TOURISME REPART, NOTRE RESPONSABILITÉ DEMEURE

0
0

Il y a quatre mois, l’Organisation Mondiale du Tourisme invitait ses membres, la filière tourisme et les touristes eux-mêmes à la patience. « Rester chez soi aujourd’hui pour pouvoir recommencer à voyager demain. »

Et voici maintenant que demain est arrivé.

Le redémarrage du tourisme est synonyme de retour de l’espoir et il est porteur d’opportunités pour des millions et des millions de personnes dans le monde.

Cette semaine, l’Europe ouvre la voie de la reprise du tourisme. Les destinations de tout l’espace Schengen rouvrent. L’ouverture des frontières produira un impact immédiat et considérable sur les économies et sur les moyens d’existence.

Pour l’Espagne, pays hôte de l’OMT, et son voisin le Portugal, l’occasion sera marquée par une cérémonie spéciale. La présence de Sa Majesté le roi Felipe VI d’Espagne et du chef du Gouvernement espagnol Pedro Sánchez, aux côtés du Président portugais Marcelo Rebelo de Sousa et du Premier Ministre portugais Antonio Costa, témoigne de l’importance que revêt le redémarrage du tourisme pour ces deux pays.

Tout aussi important est l’appui concret qu’a reçu le tourisme, y compris au plus haut niveau politique. La Commission européenne a apporté au secteur un soutien économique d’une ampleur inégalée. À l’échelon national, la France a traduit en actes, et pas juste en paroles, notre appel à soutenir le tourisme, en apportant à la filière et aux entreprises l’aide économique dont elles ont besoin pour survivre et être un moteur du redressement.

En conséquence, l’OMT est passée à la vitesse supérieure pour ce qui est de l’appui à nos États membres et au tourisme en général.

Je reprends, cette semaine, les réunions officielles en personne en conduisant une délégation en visite officielle en Italie et à la cité du Vatican.

C’est l’occasion de montrer notre soutien au tourisme et à un pays qui est une véritable figure de proue du tourisme mondial, mais qui a été aussi l’un des plus durement touchés par la pandémie de COVID-19 dans toute l’Europe.

Ce déplacement en Italie va nous permettre d’en savoir plus sur les mesures importantes prises vers un tourisme plus durable, plus résilient et plus innovant. Il permettra aussi de célébrer l’essence même du tourisme : les personnes.

Ce sera la première d’une série de visites dans le contexte de la réouverture en train de s’opérer à l’échelle mondiale, et l’occasion de donner l’exemple, en soutenant le tourisme et en faisant de notre secteur un levier vital du redressement.

Parallèlement, il nous faut rester prudents. Cette crise est loin d’être terminée. Ailleurs dans le monde, les frontières demeurent fermées au tourisme et la pandémie de COVID-19 poursuit sa progression. Le bilan humain, le coût économique et l’impact social continuent de s’alourdir. L’heure n’est pas à la complaisance.

Et même là où le pire semble être derrière nous, la menace d’une recrudescence de la pandémie nous impose d’agir de manière responsable et de faire de la santé publique notre priorité.

Au cours de ces mois difficiles, le tourisme a été à la hauteur de ce défi sans précédent, qu’il a affronté avec détermination et dans un esprit de solidarité sans équivalent. Faisons que cela perdure.

La reprise du tourisme va aider à refermer de longues semaines d’incertitude et à ouvrir un nouveau chapitre sous le signe de la confiance retrouvée. En reprenant nos réunions en personne, nous allons installer la confiance, socle indispensable de notre action commune pour renouer avec une croissance encore meilleure et plus vigoureuse. Nous y arriverons à une condition : en agissant de manière responsable. Faisons ce qu’il y a à faire, sans brûler les étapes.

Le Secrétaire général de l’OMT
Zurab Pololikashvili

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Tourisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Elyès Fakhfakh constate l’étendue du respect des mesures préventives liées au COVID-19 à l’aéroport de Tunis-Carthage

Le Chef du gouvernement chargé de gérer les affaires courantes, Elyès Fakhfakh, a rendu ég…