Accueil News Médias culture Arts Le Jardin d’Agronomie Tropicale (*) : Le Jasmin de Tunisie refleurit au Bois de Vincennes

Le Jardin d’Agronomie Tropicale (*) : Le Jasmin de Tunisie refleurit au Bois de Vincennes

0
0

Lors de l’exposition nationale coloniale de Nogent-sur-Marne (1907), en plus des bâtiments hérités des expositions précédentes, le Jardin Colonial érige, sur le site, différents autres pavillons dont celui de la Tunisie. Dans un décor d’aloès et de palmiers, ce pavillon était une élégante construction de « style mauresque », toute blanche au milieu de la verdure, où l’on pouvait se détendre en buvant le thé au café maure, et y acquérir des objets de l’artisanat, tapis d’orient, poteries, textiles, broderies anciennes, tentures, meubles et bijoux, thé, miel, huile d’olive, …

Pour nous Tunisiens à l’étranger il est de notre droit, et surtout de notre devoir, de promouvoir notre belle Tunisie en rappelant ses 3000 ans d’histoire, son vécu, son positionnement géographique. Notre association et notre Comité du devoir de mémoire n’ont de cesse de  le faire notamment avec l‘hommage que nous rendons tous les ans à Victor Young Perez à l’INSEP, champion du monde tunisien de boxe déporté.

Le pavillon tunisien : la mémoire ressuscitée

En son temps, déjà, nos associations Carthage et Neapolis avaient entrepris des démarches auprès des derniers Ambassadeurs  de Tunisie en poste en France, Messieurs Raouf Najjar, Adel Fekih, Mohamed  Ali Chihi et Abdelaziz Rassaa, et également auprès du Conseil Régional d’Ile de France, du Conseil Départemental du Val de Marne, de la Mairie de Paris, de la ville de Nogent sur Marne, de la ville de Vincennes, pour faire restaurer, rénover, et ressusciter le Pavillon de la Tunisie (tombé en ruines) dans ce magnifique jardin d’agronomie tropicale (le jardin le plus exotique et le plus mystérieux qui soit). Notre démarche associative, et nous en sommes fiers, a abouti, puisque la région Ile de France et d’autres partenaires ont débloqué la somme de deux millions d’euros (environ six milliards de nos centimes de dinars) pour réaliser les travaux.

Derrière le Château de Vincennes la Tunisie refleurit

Merci à la France, merci à la Région Ile de France et à toutes les institutions qui ont participé à faire revivre ce lieu de devoir de mémoire. Nous, Tunisiens de France, veillerons tous ensemble, à faire vivre ce lieu magique par des expos, par le théâtre, par le cinéma, et par le vivre ensemble.

Les travaux ayant pris du retard en raison du Covid-19 se termineront le 10 juillet 2020.  Nous espérons être aux côtés de toutes les institutions et associations tunisiennes, de tous les amis de la Tunisie, lors de son inauguration.

Et envisager la 2ème édition des Foulées du Jasmin dans le Bois de Vincennes ainsi qu’un tournoi de pétanque et sceller ainsi par le sport, la culture, le tourisme, l’amitié franco-tunisienne.

(*) Ce jardin de 4 hectares et demi, inauguré en 1907, situé nord-est du bois de Vincennes –  fermé pour des raisons de sécurité –  a rouvert au public – Il se situe au 45 bis avenue de la Belle Gabrielle dans le bois de Vincennes.

Azdine BEN YACOUB                     /               Désirée BELLAICHE

Président association Carthage         /           Présidente association Néapolis

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Arts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le CREDIF organise la manifestation «Prix Zoubeïda Bchir des écrits féminins tunisiens de l’année 2019»

Dans le cadre des festivités relatives à la Fête nationale de la Femme tunisienne, ainsi q…