Accueil Politique gouvernement Réagissant à la conférence de presse du Mouvement Ennahdha, Elyès Fakhfakh décide de procéder à un remaniement ministériel « imminent »

Réagissant à la conférence de presse du Mouvement Ennahdha, Elyès Fakhfakh décide de procéder à un remaniement ministériel « imminent »

0
0

Suite à la conférence de presse tenue par le mouvement Ennahdha, dans la matinée du lundi 13 Juillet 2020, et à son communiqué rendu public et qui comprenait un APPEL lancé en vue d’une « scène gouvernementale alternative« , il importe de clarifier ce qui suit :

1️⃣ Le Chef du gouvernement a fourni de nombreux efforts renouvelés au cours des dernières semaines pour confirmer les piliers de la coalition gouvernementale, mais ces efforts sont entrés en collision avec des efforts parallèles et infructueux émanant du mouvement Ennahda dans le but d’introduire des ajustements fondamentaux dans sa forme et sa manière de travailler, de façon à affaiblir son harmonie et sa volonté de couper avec le passé dans la gouvernance du pays, et c’est ce qui a perturbé le travail du gouvernement et sa stabilité.

2️⃣ Le mouvement Ennahdha a accepté d’être membre de la coalition gouvernementale et a signé le document contractuel. Par conséquent, l’appel à former une nouvelle scène gouvernementale est une violation flagrante du contrat politique qui la regroupe aux autres parties et au Chef du gouvernement, et comme un mépris pour la stabilité vitale des institutions publiques et de l’économie du pays épuisée par la pandémie du Covid-19 et par l’aggravation de ses crises structurelles, ces appels confirment l’absence de responsabilité à ce stade critique qui nécessite des institutions et des composantes de la coalition plus de solidarité, de synergie, et placer l’intérêt suprême de la patrie au dessus-de tout.

3️⃣ Le mouvement Ennahdha a argumenté sa position appelant à un changement de la scène gouvernementale de la question des conflits d’intérêts qui a été « gonflée » en trompant l’opinion publique à son sujet. Bien que le dossier soit confié au pouvoir judiciaire, certaines parties, y compris malheureusement, mouvement Ennahdha, le partenaire de la coalition, ont continué à fournir une scène de crise et à l’emploi politique qui est dans ses intérêts partisans étroits.

Et bien que le Chef du gouvernement ait également expliqué à de nombreuses reprises les dimensions, les contextes et les antécédents de ce dossier, qui a été utilisé comme relique de démolition afin de saper la crédibilité du Chef du gouvernement, du gouvernement lui-même, et de détourner son orientation de la réforme et du changement qui y ont été lancés et que certains n’ont pas aimé.

4️⃣ Ces appels contre le principe de solidarité gouvernementale représentent, ce qui ne fait aucun doute, une sorte d’échappatoire au mouvement Ennahdha quant à ses obligations et ses engagements avec ses partenaires de la coalition, au milieu des efforts nationaux pour sauver l’État et l’économie épuisée du pays.

Et sur la base de ces considérations, j’ai (Elyès Fakhfakh) décidé de procéder à un remaniement dans la composition du gouvernement qui correspond à l’intérêt suprême du pays, qui sera annoncé dans les prochains jours.

http://

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Coalition SOUMOUD : Déclaration à l’opinion publique « Pas de main mise sur les Medias »

Après le retrait par le Chef du gouvernement du projet de loi sur la liberté de la communi…