Accueil Politique Destruction de l’école publique au Maroc : Nabila Mounib, Secrétaire générale du Parti socialiste unifié, revient sur le sujet

Destruction de l’école publique au Maroc : Nabila Mounib, Secrétaire générale du Parti socialiste unifié, revient sur le sujet

0
0

Lors d’une réunion organisée dans la ville de Knitra, autour du thème ‘Quelle relation a la jeunesse marocaine avec la politique?’, Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié, a critiqué la politique d’abus de l’État marocain envers l’Enseignement public, déclarant à ce sujet que ‘l’école publique n’a pas échoué mais qu’elle a été poussée vers l’échec parce que le régime voulait gouverner par ignorance pour répandre l’ignorance’.

Elle a souligné également que l’école marocaine avait fait sortir des Oulamas, mais cela dérangeait le régime qui a considéré cela comme une source de problèmes pour lui, ce qui l’a incité à mener une sorte de ‘destruction systématique de l’école publique‘.

Selon elle, ‘la destruction de l’école marocaine avait commencé par combattre la pensée libérale, au sein de l’école publique, et surtout en amenant des professeurs wahhabites qui enseignent l’intimidation‘, aoutant que ‘l’école publique nécessite une réforme globale’.

D’autre part, Mounib a estimé que la réticence des jeunes Marocains à participer à la vie politique au royaume est due au manque de culture chez les hommes politiques, et au favoritisme et au clientélisme pour l’attribution des postes, néanmoins elle a appelé les jeunes à participer activement à la politique et à ne pas laisser la scène vide.

« La jeunesse marocaine devrait s’engager dans la politique, parce que ‘soit ils la pratiquent soit ils la subissent’, a-t-elle déclaré, en poursuivant ‘La raison pour laquelle les jeunes du Mouvement du 20 février sont descendus dans la rue, c’est parce que le pays n’a pas été construit correctement après le colonialisme. »

 

 

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Président Béji Caïd Essebsi remercie les pays francophones pour leur confiance placée en la Tunisie pour abriter le 18ème Sommet de l’OIF en 2020

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a clôturé sa participation aux travaux d…