Accueil News Médias IT’S TIME TO GO!…by Anouar Chennoufi

IT’S TIME TO GO!…by Anouar Chennoufi

0
0

Chers collègues, chers fidèles lecteurs, mes chers amis…

Personne ne peut imaginer comme c’est pénible et embarrassant pour quelqu’un de prendre sa « plume » pour rédiger son dernier billet au sein d’un média, et pas n’importe quel média, car il s’agit de TUNIVISIONS, au sein duquel j’ai assumé la responsabilité de Rédacteur en Chef du site web en langue française, pendant 10 ans.

C’est donc avec un douloureux pincement au cœur que j’ai pris la décision, aujourd’hui, et après moult réflexions, de mettre fin à cette aventure, une magnifique aventure qui a pris naissance un certain « 10 Février 2010 », à moins d’une année de la Révolution tunisienne du 14 Janvier 2011.

Je me rappelle qu’au départ nous n’étions pas plus de 4 personnes autour de Nizar Chaari, que je salue respectueusement avec tous les égards pour la grande confiance qu’il a placée en moi, lequel s’était lancé le défi, à l’époque, de redonner vie au magazine Tunivisions qui, au fil des années et des idées, s’est développé, s’est ramifié, a grandi, et a viré vers le digital pour s’ériger en un média imaginatif et varié, en plus d’un magazine sérieux devenu entre-temps célèbre et un site Web de très grande notoriété.

Tunivisions Group était devenu une plateforme indiscutable, une école que les stagiaires  se disputaient, et chanceux était celle ou celui qui y arrachait une quelconque place, surtout dans les filières technologiques et le multimédia, et qui s’est élargi encore davantage en créant son propre studio/Live destiné à la formation des jeunes en Radio/TV et aux interviews culturels et politiques.

Au jour d’aujourd’hui, les Clubs Tunivisions ont dépassé les 150 clubs, répartis dans les 24 gouvernorats de la République, dans les ISET, les facs, les universités, et même dans des lycées, drainant derrière eux des centaines de milliers de « Tunivisionistes ». Un travail colossal accompli.

En fait, en 10 ans, Tunivisions est devenue une sorte de Pyramide, avec sa tête pensante, ses proches collaborateurs, son équipe exécutive, et toute la base qu’elle a pu créer sur la toile…d’araignée.

Je saisis l’occasion pour saluer au passage toutes les personnalités et célébrités que j’ai eu l’honneur et le plaisir de croiser durant mon parcours, celles et ceux que j’avais également interviewés, ainsi que tous mes collègues (anciens et nouveaux) avec qui j’ai travaillé dans le respect, dont je cite les seniors comme moi : Mansour M’henni, Chedly Hamrouni, Jalel Jeddi.

Je salue également tous ceux et celles que j’ai eu l’occasion d’encadrer et de côtoyer durant mon parcours, et dont je garde de bonnes impressions.

Je sais très bien que mon départ n’affectera pas la « boite » car je suis convaincu que « personne n’est indispensable »,  mais je m’en vais la conscience tranquille en étant certain d’avoir accompli ma mission dans l’intégrité et le respect envers mon employeur et autrui, oui je m’en vais suite à des contraintes dues à un cas de force majeure…

Bonne continuation !

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Découvrez les dernières publications du Centre de l’Etude de l’Islam et de la Démocratie

Le Centre de l’Etude de l’Islam et de la Démocratie, a le plaisir de mettre à …