Accueil Societé Retour sur la double attaque terroriste de Ouagadougou revendiquée par le Groupe pour le soutien de l’Islam et des musulmans

Retour sur la double attaque terroriste de Ouagadougou revendiquée par le Groupe pour le soutien de l’Islam et des musulmans

0
0

La double attaque terroriste perpétrée à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, le vendredi 2 Mars dernier, et qui aurait fait prés de 30 victimes et environ 85 blessés, aurait été revendiquée par le GSIM (Groupe pour le soutien de l’Islam et des musulmans).

Rappelons que les attaques ont été menées par plusieurs groupes d’hommes armés, le vendredi matin, et ont ciblé le centre de la capitale burkinabé, dont l’état-major des forces armées, l’ambassade de France, et l’Institut français.

Le GSIM (en français) ou JNIM (en arabe), c’est qui…c’est quoi… ?

Le Groupe pour le soutien de l’Islam et des musulmans, appelé en arabe ‘Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin’ (JNIM) est une fusion de plusieurs groupes jihadistes du Sahel, placés sous l’autorité du Chef Touareg malien, Iyad Ag Ghali.

Le GSIM qui aurait prêté allégeance à Al Qaeda, dès sa création il y a à peine une année, vient s’ajouter aux nombreux groupes armés à tendance islamique qui sévissent sur le continent africain, à savoir :

Al Mourabitoun
Ansar Chariaa
Ansar Eddine
Al Qaïda au Maghreb islamique AQMI
Boko Haram
Chebabs

Photo Fournie par Libération:

De gauche à droite, Hamadou Kouffa (Front de libération du Macina), Djamel Okacha (Aqmi), Iyad Ag Ghaly (Ansar Dine), Hassan al-Ansari (Al-Mourabitoune) et Abou Abderrahman El Senhadji (Aqmi).

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Soirée Hommage à Paris aux 2 figures de la gauche Tunisienne Salah Zeghidi et Maya Jribi à la Mairie du 2ème arrondissement

Cette année le Printemps culturel tunisien de Paris – 4ème Édition – est dédié…