Accueil Societé sécurité Le Drame de Beyrouth aurait ouvert les yeux à d’autres pays pour s’intéresser aux problèmes du stockage du nitrate d’ammonium

Le Drame de Beyrouth aurait ouvert les yeux à d’autres pays pour s’intéresser aux problèmes du stockage du nitrate d’ammonium

0
0

Suite aux deux explosions meurtrières et ravageuses survenues au port de la capitale libanaise, Beyrouth, dans la journée du 4 Août 2020, ôtant la vie à prés de 200 personnes et blessant entre 6 et 7.000 autres citoyens, les yeux se sont tournés, aujourd’hui, vers d’autres installations où le nitrate d’ammonium serait stocké dans des conditions similaires.

Il n’échappe à personne que le nitrate d’ammonium est souvent utilisé dans le processus de fabrication de bombes, et les endroits où cette dangereuse matière est conservée sont généralement gardés secrets.

Ce que probablement beaucoup de gens ou de responsables négligent ou « ignorent », c’est qu’il existe des règles strictes quant à l’endroit et pendant combien de temps le nitrate d’ammonium, largement utilisé comme explosif, dans les engrais agricoles, ou dans les mines, peut être détenu dans le monde.

En ce moment, les pays qui en détiennent seraient en plein désarroi, ne sachant pas par où commencer pour tenter de remédier à leur situation, pour éviter à leur pays un tel drame.

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans sécurité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Mechichi ordonne le renforcement du dispositif sécuritaire aux frontières de chaque gouvernorat

Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a tenu un point de presse, dans la soirée du lun…