Accueil Politique Diplomatie Tunisie – Italie – Union européenne : Résultats de la séance de travail tenue lundi au Ministère des Affaires étrangères

Tunisie – Italie – Union européenne : Résultats de la séance de travail tenue lundi au Ministère des Affaires étrangères

0
0

Une première séance de travail a été tenue, le lundi 17 Août 2020, au siège du ministère des Affaires étrangères, à laquelle ont participé, du côté tunisien, le ministre de l’Intérieur du Gouvernement de gestion des affaires courantes, Hichem Mechichi, et la Secrétaire d’Etat chargée de gérer les affaires du ministère des Affaires étrangères, Selma Enneïfer, et du côté italien les ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères,  Luigi Di Maio et Luciana Lamorgese, ainsi que des représentants de l’Union européenne, et à leur tête le Commissaire de l’Union européenne chargé de l’élargissement et de la politique de voisinage, et la  Commissaire européenne chargée des affaires intérieures, Ylva Johansson.

Cette séance, qui a succédé à la rencontre tenue dans la matinée avec le Président de la République, Kais Saïed, a été consacrée à l’examen de plus de soutien aux relations de coopération entre la République italienne et l’Union européenne sur le plan bilatéral et multilatéral et la consultation concernant un certain nombre de questions régionales et internationales d’intérêt commun.

La question de l’examen des moyens d’aborder le brûlant sujet de la migration irrégulière dans l’espace euro-méditerranéen a également été l’un des thèmes de la séance de travail, où l’accent a été mis à cet égard sur la nécessité d’adopter une approche globale et participative qui prend en compte les différentes dimensions de ce phénomène social et économique et qui coupe avec les solutions sécuritaires qui restent incapables de trouver des solutions appropriées, en le considérant principalement comme un phénomène humanitaire.

Les participants ont souligné l’importance de renforcer la coordination et les consultations en vue de mettre en place un accord de coopération « nouveau » entre les deux parties pour organiser la question de l’immigration irrégulière sur la base de l’intérêt commun et l’engagement mutuel avec les engagements internationaux en vigueur à cet égard et d’une manière qui ferait de la migration un outil de rapprochement et de communication entre les peuples, dans des cadres codifiés et organisés qui respectent la dignité de l’individu et garantissent ses droits.

Il a été souligné également l’importance de renforcer le partenariat et de développer des mécanismes de coopération économique au niveau bilatéral et dans le cadre des institutions de l’Union européenne et de mettre en place des programmes de développement pour fournir des emplois aux jeunes chômeurs et encourager les investissements afin de construire un espace euro-méditerranéen dominé par le développement de la solidarité et la prospérité pour tous les peuples de la région.

Les parties italienne et européenne se sont déclarées prêtes à continuer à travailler avec la Tunisie et à développer le partenariat existant avec elle dans tous les domaines, et ont affirmé leur aspiration à continuer d’intensifier les rencontres avec les responsables tunisiens pour aborder le dossier migratoire dans ses différentes dimensions et parvenir à la coopération la plus efficace à cet égard au service de l’intérêt commun de toutes les parties.

A noter que l’Union européenne a alloué 10 millions d’euros (32 millions de dinars) pour aider la Tunisie à acquérir des navires et des équipements pour les gardes-frontières maritimes afin de lutter contre la migration irrégulière, selon ce qui a été annoncé lundi soir par la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Ylva Johansson.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Renforcement de la coopération et du partenariat et soutien des investissements dans le domaine de la Santé entre la Tunisie et l’Arabie saoudite

Le ministre de la Santé, Dr Faouzi Mehdi, a reçu au siège de son département, dans l&rsquo…