Accueil News Médias Francis Ghilès (Chercheur) : La Tunisie donne à l’Europe une leçon sur la santé publique

Francis Ghilès (Chercheur) : La Tunisie donne à l’Europe une leçon sur la santé publique

0
0

Le magazine international « Financial Times », a publié un article sur la Tunisie, le lundi 14 Septembre 2020, qui a été rédigé par M. Francis Ghilès, Chercheur senior au sein du CIDOB Barcelone, en Espagne.

Cet article, intitulé « La Tunisie donne à l’Europe une leçon sur la santé publique, revient sur le parcours réussi dans le domaine de la Santé publique, jusqu’à présent, dans la lutte contre le nouveau virus Corona.

Voici ci-après la traduction de l’article :

« L’article «Statistiques, mensonges et virus: les cinq leçons tirées de la pandémie par Tim Harford» est une lecture intéressante (FT Magazine, 12 septembre). Je viens de passer trois semaines en Tunisie qui, malgré une politique mouvementée depuis le renversement du régime autoritaire en 2011, une classe politique discréditée, une corruption endémique et une croissance économique défaillante ces dernières années, a réussi à contenir la pandémie de Covid-19. Un dernier chiffre de 99 morts et 5882 infectés semble solvable par rapport à l’Algérie et au Maroc voisins, sans parler de l’Italie, de la France et de l’Espagne, sans parler du Royaume-Uni.

L’Institution médicale, notamment le Dr Nissaf Ben Alaya qui dirige l’Observatoire des maladies nouvelles et émergentes, créé en 2008, n’a pas tardé à repérer le danger de ce qui se passait en Chine début janvier.

L’observatoire a travaillé en étroite collaboration avec les Allemands et les Américains au cours de la dernière décennie. Le Dr Ben Alaya et le Directeur de la santé de base au ministère de la Santé, le Dr Amel Ben Said, ont joué un rôle clé en sonnant l’alarme, témoignage de la place importante des femmes dans le corps médical en Tunisie (elles représentent les deux tiers de tous les médecins). Ces femmes sont les vraies filles d’Habib Bourguiba, le père fondateur de la Tunisie moderne qui a donné aux femmes des droits égaux aux hommes en 1956 et au planning familial en 1961.

L’Europe aime faire la leçon à la Tunisie sur la démocratie, sans grand effet semble-t-il. Peut-être pourrait-elle demander à la Tunisie de lui tenir une conférence sur la santé publique.

Être musulman et arabe ne vous rend pas nécessairement incompétent d’une manière fatidique. »

Francis Ghilès

Chercheur senior

CIDOB Barcelone, Espagne

 

ARTICLE ORIGINAL 
The article “Statistics, lies and the virus: Tim Harford’s five lessons from the pandemic” makes for interesting reading (FT Magazine, September 12). I have just spent three weeks in Tunisia which, despite turbulent politics since the overthrow of authoritarian rule in 2011, a discredited political class, rampant corruption and faltering economic growth in recent years, has successfully contained the Covid-19 pandemic. A latest figure of 99 dead and 5,882 infected looks creditworthy compared with neighbouring Algeria and Morocco, let alone Italy, France and Spain, let alone the UK. The medical establishment, not least Dr Nissaf Ben Alaya who heads the Observatory of New and Emerging Diseases, created in 2008, was quick to spot the danger of what was happening in China in early January. The observatory has been working closely with the Germans and the Americans over the past decade. Dr Ben Alaya and the director of basic health at the ministry of health, Dr Amel Ben Said, played a key role in raising the alarm, testimony to the important place women have in the medical corps in Tunisia (they account for two-thirds of all doctors). These women are the true daughters of Habib Bourguiba, the founding father of modern Tunisia who gave women equal rights with men in 1956 and family planning in 1961. Europe loves to lecture Tunisia on democracy, to little avail it seems. Maybe it could ask Tunisia to give it a lecture on public health. Being a Muslim and an Arab does not, in some fateful way, necessarily make you incompetent.

source

Crédit photo : © AFP via Getty Images

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le ministère de la Santé actualise l’état de la situation épidémiologique dans tous les gouvernorats à la date du 16 Septembre : 540 nouveaux cas et 5 nouveaux décès !

Le ministère de la Santé aurait décidé de ne plus publier en détails les cas positifs et l…