Accueil économie Le phosphate marocain encaisse un ‘coup dur’ de la part de l’Union européenne pour forte présence de ‘Cadmium’, un élément chimique de numéro atomique 48

Le phosphate marocain encaisse un ‘coup dur’ de la part de l’Union européenne pour forte présence de ‘Cadmium’, un élément chimique de numéro atomique 48

0
0

L’Union européenne se prépare à porter un nouveau coup au Maroc, à travers l’adoption d’une nouvelle résolution cette fois pour importer du phosphate marocain et ses dérivés d’engrais et d’engrais agricoles. Pourquoi, à cause du ‘Cadmium’*.

Les conflits et les désaccords entre le Maroc et l’Union européenne ne sont pas terminés et sont presque devenus une guerre ouverte et non déclarée contre les intérêts du royaume.

Plusieurs fronts dans lesquels le Maroc se heurte aux institutions du vieux continent. Du Parlement européen et de ses commissions, à la Commission, et enfin à la façade judiciaire de ce bloc régional et vital. La malédiction d’intérêt frappe cette fois le phosphate marocain et tous ses dérivés d’engrais agricoles et autres. Des produits devenus une nouvelle cible pour les lobbies puissants à l’intérieur et à l’extérieur du continent après que le Parlement européen ait voté un projet de résolution interdisant leur importation future pour non conformité aux normes environnementales et sanitaires spécifiques.

Le phosphate du Maroc pourrait bientôt trouver des difficultés à pénétrer l’Europe. Cette fois, ce n’est pas à cause du désert et de ses phosphates, mais à cause du minéral naturel dans sa cavité, le cadmium, qui pénètre dans le sol et pollue l’eau et les plantes.

Le Parlement européen a déjà approuvé, en octobre 2017, le plan de la Commission européenne visant à limiter la quantité de cadmium autorisée dans les engrais minéraux vendus sur le marché européen. Les membres du Parlement européen ont voté en faveur de la proposition de la Commission de réduire les niveaux de cadmium dans les engrais à 20 mg / kg pour une période progressive allant jusqu’à 16 ans, et non 12 ans comme suggéré par la Commission dans la version préliminaire.

Ce serait probablement une ‘aubaine’ pour voir le phosphate tunisien et ses dérivés reprendre leur place à l’international, après plusieurs années d’absence ‘forcée’.

————-

*Le cadmium est l’élément chimique de numéro atomique 48, de symbole Cd. L’intoxication au cadmium peut se faire de manière aiguë ou chronique, avec des lésions essentiellement pulmonaires, osseuses et rénales. Le cadmium n’a pas de rôle physiologique dans le corps humain. Le métal lui-même et ses composés sont extrêmement toxiques, même à faibles concentrations

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La Russie et le Canada refoulent des produits agricoles algériens ‘impropres à la consommation’

Selon le site d’informations ‘dia-Algérie.com’, des produits agricoles algériens auraient …