Accueil Politique gouvernement Retour sur les nouvelles mesures strictes prises et annoncées par le Chef du gouvernement Hichem Mechichi

Retour sur les nouvelles mesures strictes prises et annoncées par le Chef du gouvernement Hichem Mechichi

0
0

Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, s’est adressé au Peuple tunisien, dans la nuit du samedi à dimanche 4 Octobre 2020, sur la chaîne nationale Al Watania, à travers un court discours lors duquel il a annoncé un train de mesures prises et qui resteront en vigueur durant deux semaines, pour faire face à l’aggravation de la situation épidémiologique actuelle et empêcher la deuxième vague « attendue » de Covid-19, dont la mesure la plus marquante est l’amendement du processus de travail dans les administrations publiques, avec une réduction des heures de travail et l’adoption de la séance unique et les groupes, à l’exception de certains secteurs comme l’éducation, la santé et la sécurité.

Il a ajouté que parmi ces décisions, sur lesquelles de nombreuses parties ont été consultées, figurent :

-le port obligatoire du masque pour tous les citoyens dans les espaces publics fermés et les transports, –

-l’application stricte des protocoles sanitaires dans les établissements d’enseignement, de formation et de services et les magasins ouverts au public,

-et l’interdiction de toutes manifestations et rassemblements publics et privés.

Mechichi a insisté sur le respect des décisions et mesures prises qui reste le seul moyen de protection, en attendant l’apparition de signes d’assouplissement de la crise, selon lui.

Le Chef du gouvernement a expliqué que ces décisions seront exécutives pendant une période de deux semaines, et qu ‘ »il n’y a aucun moyen de revenir au confinement général« , affirmant que » la Tunisie ne peut pas supporter le coût de la paralysie économique« , et que le confinement « n’est pas la solution pour faire face au coronavirus. » D’autre part, il a appelé chacun à coopérer et à soutenir les efforts nationaux pour faire face à cette épidémie.

Il a affirmé que « la loi sera strictement appliquée à tous les contrevenants aux mesures de prévention contre l’infection« .

Par ailleurs, Mechichi a déclaré qu’il a donné des instructions à tous les gouverneurs pour imposer une quarantaine partielle, pouvant aller jusqu’à la limite du « couvre-feu », et imposer le port de masques à tous, y compris dans les espaces ouverts de leurs régions, pendant une période de deux semaines, chaque fois que cela est nécessaire ainsi que la situation épidémiologique.

Il a salué les efforts des agents de santé en Tunisie pour leur lutte contre le Covid-19, dont certains y ont laissé leur vie à cause du virus. Et il a reconnu, à cet égard, que cette maladie est désormais considérée «une maladie professionnelle pour les agents de la Santé publique».

Mechichi a présenté dans son allocution des données statistiques concernant l’augmentation du nombre de lits d’hôpitaux et des analyses de Covid-19, et a annoncé que, d’ici la fin du mois, le nombre de lits équipés d’oxygène dans le secteur de la santé publique passera de 400 à 1200 lits et que le secteur privé augmentera le nombre de ces lits de 150 lits, actuellement, à 700 lits d’ici la fin du mois d’Octobre 2020.

En ce qui concerne les lits de réanimation dans les établissements de santé publique, l’augmentation sera également progressive, passant de 95 lits actuellement à 220 lits d’ici la fin novembre prochain.

En revanche, le Chef du gouvernement a déclaré que le nombre de centres de quarantaine obligatoire et l’ouverture de centres dans d’autres gouvernorats en plus des quatre centres actuels, seront augmentés, après l’augmentation du nombre d’analyses quotidiennes, dans le cadre de la détection du virus Corona, à 5000 tests par jour.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Le Chef du gouvernement ordonne la réouverture du passage frontalier de Ras Jedir

Le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a présidé au palais du gouvernement à la Kasbah,…