Accueil Societé Association & organisation Lutter contre le terrorisme est une nécessité mais ne justifie pas de violer les droits des migrants

Lutter contre le terrorisme est une nécessité mais ne justifie pas de violer les droits des migrants

0
0

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) renouvelle sa ferme condamnation du crime terroriste odieux de Nice, exprime sa sympathie aux victimes et à leurs familles, et leur offre les plus sincères expressions de condoléances. En effet, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux affirme sa condamnation du terrorisme, de l’extrémisme et de toute la rhétorique complice justifiant ce crime et renouvelle son adhésion aux droits de l’homme et aux valeurs humanitaires. Aujourd’hui, nous exprimons également notre préoccupation face à l’escalade des expressions de haine envers les migrants et envers les organisations de défense des droits des migrants et de leurs travailleurs. Le terrorisme vise à répandre la peur, la haine, l’intolérance et l’isolement. Certains partis cherchent à exploiter les inquiétudes et les craintes des citoyens de la rive nord de la Méditerranée pour assurer un repositionnement politique en faveur de leurs agendas. Les gouvernements européens profitent également de ces tragédies pour exercer plus de pression, en particulier sur la Tunisie, pour plus de coopération dans le domaine de l’expulsion forcée des migrants irréguliers. Et alors que le gouvernement italien a obtenu une coopération tunisienne illimitée en matière d’expulsion forcée et a réussi à doubler le nombre de déportés, à partir d’octobre 2020, des sources médiatiques françaises ont rapporté que la Tunisie avait accepté d’accorder des permis consulaires pour l’expulsion forcée d’immigrants de France.

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux:

Souligne que la nécessité de lutter contre le terrorisme est renforcée par la diffusion des valeurs des droits de l’homme, de la solidarité, de la paix, d’une culture d’acceptation des autres et de la garantie des libertés et d’une coopération juste en Méditerranée

Met en garde contre l’utilisation de l’incident terroriste condamné pour faire pression supplémentaire sur la Tunisie pour qu’elle coopère dans les domaines de l’expulsion forcée, du contrôle des frontières, de la mise en place d’une plate-forme de dépôt des immigrants et de la sécurisation des problèmes d’immigration.

Rappelle sa crainte que ces événements soient suivis d’un processus de punition collective des immigrés tunisiens, notamment irréguliers, en Italie et en France, à travers la détention et l’expulsion forcée sans aucune garantie légale.

Demande au gouvernement tunisien de ne signer aucun accord ou engagement pouvant constituer une violation grave des droits des migrants dans les circonstances actuelles.

Autant le Forum tunisien des droits économiques et sociaux exprime sa solidarité avec la France et toutes les victimes du terrorisme, autant il renouvelle son adhésion à des démarches respectueuses des droits de l’homme et des droits des migrants.

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux

Romdhane Ben Amor

Chargé de communication FTDES

Mardi 3 Novembre 2020

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Association & organisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Lettre ouverte adressée au Ministre de l’Intérieur français M. Gérald Darmanin par diverses associations et organisations à l’occasion de sa visite aujourd’hui en Tunisie

LE COMBAT CONTRE LE TERRORISME SALAFISTE JIHADISTE DOIT SE FAIRE DANS LE RESPECT DES DROIT…