Accueil Divers Sport Communiqué du CNOT au sujet de l’achèvement du processus électoral du CLUB AFRICAIN

Communiqué du CNOT au sujet de l’achèvement du processus électoral du CLUB AFRICAIN

0
0

Suite aux déclarations irresponsables de certaines personnes parlant au nom de l’association du Club Africain et accusant le Comité national olympique tunisien d’outrepasser ses prérogatives et de s’ingérer dans les affaires de l’association, contre ses intérêts, et menacent les intérêts du sport tunisien, utilisant dans ce contexte des « expressions irresponsables et indignes de la morale sportive et des principes olympiques sur lesquels ont été éduqués les enfants de ce grand club« , il importe au CNOT de préciser ce qui suit à la famille du Club Africain, ses supporters, et à l’opinion publique sportive :

1-Le CNOT n’a jamais cherché ni tenté de s’ingérer dans le processus électoral de l’association, malgré sa suspension par un jugement imposant sa reprise dans un délai d’un mois à partir de la date de notification dudit jugement.

2-Le CNOT n’a pas réagi de son plein gré, mais suite à la demande d’un groupe des adhérents du club comme « avocats et juristes » qui sont les initiateurs de cette décision judiciaire.

3-Le CNOT a posé des conditions pour accepter la mission d’achèvement du processus électoral de l’association, à savoir l’obtention d’une décision judiciaire ordonnant cela, afin que le CNOT demeure sur sa neutralité, et à la même distance avec toutes les parties du conflit relatif à l’achèvement dudit processus électoral.

4-Le CNOT a re-confirmé au tribunal, lors d’une audience en date du 3 Novembre 2020, sa neutralité totale dans ce conflit, et sa position à la même distance avec toutes les parties, en appelant le tribunal à prononcer un jugement qui ne prend en compte que l’intérêt seul de l’association.

5-Le CNOT, dont la défense du mouvement sportif olympique avec toutes ses composantes, y compris les fédérations et les associations sportives, ainsi que leur protection et leur aide dans leurs crises, est l’une de ses principales responsabilités, et il lui incombe et se doit de répondre à ce qui lui a été demandé en particulier, et ceci s’inscrit au cœur de ses prérogatives dont « la supervision des élections des fédérations, lorsqu’on le lui demande, et il lui est plus approprié de superviser les élections d’une association lorsqu’on le lui demande, ou que la justice le lui notifie en se basant sur la devise légale et judiciaire que : « celui qui peut le plus…peut le moins ».

Sur ce, le CNOT invite toutes les parties de respecter les lois, les structures, et les institutions sportives, et d’écarter l’association du Club Africain et ses intérêts, de toutes les controverses et les tensions, afin qu’elle concrétise la sécurité attendue par son grand et large public.

Le Président du Comité national olympique tunisien (CNOT)

Me Mehrez Boussayène 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Remaniement partiel au sein du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Intégration professionnelle

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP par le ministère de la Jeunesse, des Sp…