Accueil économie Tourisme Une ligne de vie pour les petits Etats insulaires : L’OMT rejoint l’OMI pour souligner l’importance du Tourisme de croisière

Une ligne de vie pour les petits Etats insulaires : L’OMT rejoint l’OMI pour souligner l’importance du Tourisme de croisière

0
0

Dans une déclaration commune publiée le 5 novembre, l’Organisation maritime internationale (OMI) et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) soulignent l’importance du secteur des croisières pour l’économie mondiale.

Selon des données de l’industrie, le secteur des croisières représente 1,2 millions d’emplois et contribue à l’économie mondiale à hauteur de 150 milliards de dollars américains chaque année. Le tourisme est d’une importance vitale pour les petits États insulaires, où il assure la subsistance de millions de personnes et entraîne des avantages socio-économiques substantiels.

Les deux agences des Nations Unies ont souligné les efforts déployés par le secteur, les pays et les organisations internationales pour protéger la sécurité, la santé et le bien-être des passagers et des équipages, de même que la santé de la population des États portuaires fréquentés par les navires de croisière. Depuis que l’exploitation des croisières a été interrompue un peu partout dans le monde en raison de la pandémie de COVID-19, le secteur a revu et renforcé ses protocoles afin d’identifier des moyens de mieux protéger la santé des passagers, des équipages et du public en général.

La déclaration conjointe invite les gouvernements à utiliser les Orientations concernant la reprise progressive et sûre de l’exploitation des navires de croisière dans l’Union européenne en relation avec la pandémie de COVID-19 (diffusées par l’OMI dans la lettre circulaire No 4204/Add.26) afin de faciliter la reprise du secteur dans des conditions sûres, de même que trois documents-cadres (cadre applicable aux opérateurs, cadre applicable aux passagers et cadre applicable aux gens de mer) qui ont été élaborés par la Chambre de la marine marchande du Royaume-Uni en collaboration avec l’Association internationale des lignes de croisière (CLIA).

L’OMT et l’OMI rappellent que la reprise des opérations des navires de croisière profitera également à l’ensemble de la communauté maritime, puisque les navires à passagers participent au système automatisé d’assistance mutuelle pour le sauvetage des navires (AMVER) et sont souvent sollicités par les centres de coordination de sauvetage pour offrir une assistance aux navires en détresse en mer.

L’OMT et l’OMI ont réitéré leur appel aux gouvernements pour qu’ils désignent tous les gens de mer et le personnel maritime comme des travailleurs clés et éliminent tout obstacle aux relèves d’équipages.

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Tourisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’OMT rassemble le secteur du Tourisme pour préparer l’avenir

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a de nouveau réuni les dirigeants de l’ensemble …