Accueil News Décès du militant et ancien ministre de Bourguiba, Mohamed Sayah

Décès du militant et ancien ministre de Bourguiba, Mohamed Sayah

0
0

Nous venons d’apprendre le décès du militant et ancien ministre Mohamed Sayeh, ce jeudi 15 Mars 2018, à l’âge de 84 ans, après un long combat avec la maladie.

 

 

Le défunt, originaire de la ville de Bouhjar, dans le gouvernorat de Monastir, était l’historien du régime du zaïm Habib Bourguiba, qu’il a accompagné durant tout son règne en tant que principal bras droit.

 

 

Sayeh avait entamé sa carrière au Parti Socialiste Destourien, en devenant secrétaire général de la Jeunesse destourienne puis directeur-adjoint du l’administration centrale du parti. Il fût désigné membre du comité central (baptisé bureau politique élargi à l’époque) du PSD lors du congrès de Bizerte en 1964. Le 11 novembre de la même année, il devint directeur du PSD, poste qu’il occupa jusqu’au 27 septembre 1969. C’est pendant cette période, plus précisément en 1965, qu’il avait commencé par initier la milice estudiantine qui guettait les étudiants tunisiens en France ; cette structure était le prélude de la milice du parti qui fût instaurée plus tard.

Le défunt avait retrouvé sa position à la tête de l’administration centrale du PSD entre le 5 juin 1973 et le 25 avril 1980. Il fût par ailleurs membre de son bureau politique de 1964 à 1987.

Au sein des gouvernements, Sayeh avaient pris la tête d’une série de ministères jusqu’à l’arrivée au pouvoir du président Zine el-Abidine Ben Ali.

En 2013, Mohamed Sayeh créa la Fondation Bourguiba, association dédiée à la personne et à l’œuvre du premier président de la République tunisienne.

Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille – Allah Yarhmou

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans News

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Une Bizertine au Palais de Carthage en 2019 ?

Paris un vendredi soir Dans une grande brasserie du quartier de Saint Germain, ça discute …