Accueil Politique Diplomatie Fin tragique de l’enlèvement des deux Tunisiens techniciens à la SOROUBAT au Cameroun, notamment la mort de l’ingénieur Khaled Tinsa

Fin tragique de l’enlèvement des deux Tunisiens techniciens à la SOROUBAT au Cameroun, notamment la mort de l’ingénieur Khaled Tinsa

0
0

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé sur sa page officielle facebook que le Tunisien Khaled Tinsa, l’un des deux tunisiens kidnappés par un groupe armé dans le sud-ouest du Cameroun, le jeudi 15 Mars 2018, a été tué ce mardi 20 Mars courant, et ce, lors d’une opération militaire menée par l’armée camerounaise.

Son collègue, le second tunisien Mehrez Aouadi, également ingénieur à la société tunisienne Soroubat qui exerce dans le secteur des travaux publics au Cameroun , a été libéré durant l’opération militaire, sachant qu’il fût blessé et transporté à l’hôpital de la capitale Yaoundé pour y être soigné. Les services de l’ambassade de Tunisie à Yaoundé, se chargeront de le rapatrier dès que sa santé le permettra pour pouvoir le ramener chez lui.

 

L’ingénieur Mehrez Aouadi lors de sa libération par l’armée camerounaise

 

Devant cette douloureuse situation, le ministère des Affaires étrangères a exprimé ses profonds regrets pour la triste fin de cet enlèvement, et a exprimé ses plus sincères condoléances à la famille du défunt, en priant Dieu Tout-Puissant de lui accorder toute sa miséricorde.

Le ministère des Affaires étrangères souhaite également un prompt rétablissement au blessé Mehrez Aouadi pour qu’il retourne au sein de sa famille le plus tôt possible.

Le ministère insiste sur la coordination avec les autorités camerounaises pour prendre toutes les mesures pour poursuivre les responsables de l’enlèvement.

Un autre communiqué rendu public par le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakari, a donné les explications suivantes : ‘’A l’issu de cette opération au cours de laquelle quatre terroristes ont été neutralisé, nos forces ont récupéré la dépouille mortelle du deuxième ingénieur tunisien, le nommé Khaled Tinsa, assassiné par ses ravisseurs’’.

La même source précise entre-autre que les kidnappeurs avaient menacé d’exécuter les otages si une rançon ne leur était pas versée dans les 24 heures.

L’ingénieur tunisien Khaled Tinsa, peut-il être considéré comme ‘Martyr’ ?

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Décès de l’ancien ambassadeur Ahmed Ghezal

Le ministère des Affaires étrangères, a annoncé le décès du diplomate et ancien ambassadeu…