Accueil People Comment Slim Chiboub vit son quotidien après la confiscation de ses biens ?

Comment Slim Chiboub vit son quotidien après la confiscation de ses biens ?

2
1

Lors de son intervention sur les ondes d’un média de la place, le mardi 20 Mars 2018, coïncidant avec le 62ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance, Slim Chiboub, gendre du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, est revenu sur la question de la ‘confiscation de ses biens‘, affirmant que cette confiscation s’était déroulée d’une manière illégale.

Chiboub, a tenu à faire savoir que sa situation financière est très ‘critique’, et que, selon lui, ‘il n’est plus en mesure de subvenir à ses besoins essentiels‘.

Il a ajouté que ‘dans les pays respectés, lorsqu’une confiscation de biens est appliquée, on garantie à l’individu un salaire pour survivre‘.

Slim Chiboub a rappelé qu’il n’a pas récupéré ses biens confisqués…

Source
Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans People

2 Commentaires

  1. fethia

    23/03/2018 à 14:12

    ça ne nous regarde pas comment il passe ses journées. Avant, Il passait avec sa très belle voiture à toute vitesse aux côtés des tunisiens, sans se soucier de ce qu’ils peuvent vivre comme misère, se croyant éternel. La justice divine est là.

    Répondre

  2. soltani

    27/03/2018 à 14:51

    franchement est ce que vous pensez que ceci est très important à savoir pour quelqu’un qui a profiter du systeme pendant plsu de 20 ans qui s’etait enrichi sur le dos du people est ce que c’est plsu important que d’aurtes personnes qui meurent de faims et de froid des gens qui n’ont meme pas de quoi manger ????? arrêtez avec ces betises

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

BCE s’entretient avec Dr Fahd Mohammad al-Affassi, ministre de la Justice, des Awqaf et des Affaires islamiques de l’État du Koweït

Le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, le mercred…