Accueil Societé A l’occasion des élections municipales : Des cycles de formation dans la lutte contre la violence politique faite aux femmes

A l’occasion des élections municipales : Des cycles de formation dans la lutte contre la violence politique faite aux femmes

0
0

A l’occasion des élections municipales :

  • Des cycles de formation dans la lutte contre la violence politique faite aux femmes
  • Sensibilisation des avocats, des magistrats et des politiques de l’importance de l’article 18 relatif à la lutte contre la violence politique

Dans le cadre de son appui aux capacités de la femme et le renforcement de sa présence dans la vie politique, la Ligue des électrices tunisiennes organise des cycles de formation dans différentes régions au profit d’un bon nombre de femmes électrices et candidates aux prochaines élections municipales.

Le premier cycle de formation a démarré hier dans plusieurs circonscriptions du Grand Tunis. A l’occasion de l’entrée en vigueur de la loi contre la violence faite aux femmes votée à l’ARP, ce premier cycle s’est concentré sur la violence politique faite aux femmes. Notons que la Tunisie est le seul pays arabe et africain à avoir adopté une législation pour faire face à la violence faite aux femmes.

Ce premier cycle de formation de deux journées a été consacré à la présentation des différentes formes de la violence politique et les sanctions prévues par la loi.

Plusieurs femmes victimes de la violence politique ont témoigné de leurs expériences avec leurs familles, des partis politiques et des groupes de pressions. Ces cycles de formation se poursuivront dans les prochaines semaines dans les gouvernorats de Nabeul, Médenine et Jendouba.

Ce programme prévoit aussi un cycle de formation en matière la législation au profit des avocats et des magistrats pour les sensibiliser de l’importance de la loi relative à la lutte contre la violence politique faite aux femmes.

La Ligue ambitionne, à travers l’organisation de ces cycles de formation, à sensibiliser davantage les femmes quant au volet législatif de la lutte contre l’inégalité entre les genres et la violence faite aux femmes dans toutes ses formes.

Notons que la ligue a déjà entamé la formation de 150 observatrices et observateurs et elle a publié un guide pour l’observation des élections.

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

AFREECAN: Opération Cap Bon octobre 2018

Instruire c’est Construire! Dans une action de solidarité digne de considération, organisé…