Accueil Politique La Maison Blanche semble très embarrassée par le rapprochement Maroc-Russie et Maroc-Chine

La Maison Blanche semble très embarrassée par le rapprochement Maroc-Russie et Maroc-Chine

0
0

Les ambitions du Maroc à s’ouvrir à de nouveaux alliés régionaux ne semble pas plaire à l’administration américaine, qui ne voit pas d’un bon œil la carte des nouvelles alliances internationales du royaume, qui aurait dépassé la logique étroite et qui se serait élargie pour englober les plus fervents «ennemis» de la politique de la Maison Blanche, et qui concerne particulièrement les relations avec la Fédération de Russie, et la Chine populaire.

Cette préoccupation précède la présentation du rapport annuel du Conseil de sécurité consacré à la question du Sahara marocain.

L’administration américaine, dirigée par le président Donald Trump, semble être sur le point de subir d’importants changements dans les prochains jours pour contrer l’ouverture du Maroc aux forces régionales, considérées comme rivales. Et malgré l’adoption par le Congrès américain de la loi de finances de 2018, qui stipule que les aides financières accordées au Maroc, selon l’article 3, devraient être disponibles pour soutenir le Sahara, certaines parties ont avancé des contre-mesures qui reflètent le double langage de la position américaine.

 

Cabinet Trump

 

Selon le site Hespress.com, S.E. John Dircher, ambassadeur des États-Unis en Algérie, se trouverait à Tindouf depuis le mercredi 28 Mars 2018 et aurait été même reçu par des représentants du régime algérien et des éléments du Polisario, avant de rencontrer des jeunes du Front, pour discuter de questions internes.

Dans le cas où cette visite aurait bien eu lieu, elle interviendrait dans un moment très critique, sachant que le Conseil de sécurité des Nations Unies devrait présenter son rapport sur le problème du Sahara marocain au cours du mois prochain, ce qui aurait incité un certain nombre d’experts à s’interroger sur le contexte et l’importance politique de cette visite, et son impact sur le contenu du rapport onusien.

Plus de détails

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

BCE s’entretient avec le Ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, en fin de …