Accueil Politique Diplomatie La 43ème réunion annuelle de la Banque Islamique de Développement a démarré lundi ses travaux en présence de 1000 participants venus de l’étranger et de Tunisie

La 43ème réunion annuelle de la Banque Islamique de Développement a démarré lundi ses travaux en présence de 1000 participants venus de l’étranger et de Tunisie

0
0

Les travaux de la 43ème réunion annuelle du Groupe de la Banque Islamique de Développement qui se déroulent à Tunis, du 1er au 5 Avril 2018, ont bien démarré hier comme prévu avec la tenue de plusieurs conférences, notamment autour du ‘partenariat stratégique‘ en vue de renforcer le leadership et l’emploi des jeunes, sachant que les participants ont insisté sur la nécessité d’encadrer les jeunes à travers le rôle qui peut être assuré par les deux secteurs public et privé pour booster l’initiative privée auprès des jeunes.

Rappelons que l’événement qui est placé sous le patronage de S.E. le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, et qui rassemblera plus de 1000 participants venus de l’étranger et de Tunisie, représentant plusieurs institutions et organismes financiers arabes, régionaux et internationaux, ainsi que des experts de divers secteurs économiques, sera officiellement ouvert le mercredi 4 Avril par le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed.

Prendront part également à ces réunions, 57 ministres de l’Économie et des Finances des pays membres.

 

 

A propos de la Banque Islamique de Développement

Le Groupe de la BID comprend six institutions, à savoir, Société islamique internationale pour le financement du commerce (SIFC), la Société islamique d’assurance à l’investissement et aux crédits à l’exportation (ICIEC), Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID) et l’Institut islamique de recherche et de formation.

Depuis sa création, la BID a financé 8195 projets de développement dans divers pays membres, soit environ 125 milliards $US, portant sur de nombreux secteurs vitaux, en particulier celui des infrastructures.

La Tunisie entretient des relations étroites et diversifiées avec la BID, qui a contribué au financement de plus de 35 projets d’une valeur d’environ 3,5 milliards de dinars comprenant, en particulier, l’énergie, les infrastructures et le développement humain, ainsi qu’une assistance technique d’une valeur de 24 millions de dinars.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

LA CONECT préoccupée des conséquences de l’augmentation du taux directeur de la BCT sur l’investissement

Suite à la décision de la BCT d’augmenter le taux directeur de 100 points de base le…