Accueil Divers Sport Quand la Boxe Tunisienne règne sur l’Afrique

Quand la Boxe Tunisienne règne sur l’Afrique

0
0

La Tunisie est une terre de boxe depuis des décennies. Maltais, Siciliens, juifs et musulmans tunisiens ont toujours hissé très haut le drapeau tunisien.

La Tunisie a le plus grand nombre de boxeurs vainqueurs de titres mondiaux, africains et continentaux, en professionnels ou en amateurs.

 

 

On se rappellera la belle victoire de Bechir Jelassi contre le Kenyan Kimuthi en 1974. Le mémorable combat de Bechir Boundka contre le Camerounais Joseph Bessala pour un titre africain (en 15 rounds), en 1978. Le fameux championnat d’Afrique au Palais des Sports El Menzah de notre légendaireTahar Ben Hassen contre David Kotey  en 1974 …

Et le retour triomphal de la boxe professionnelle, après plus d’une décennie d’absence, avec les victoires d’Ali Saidi  contre le Zairois Rund Kanika en 1992, de Hichem Dahmani contre Jean-Pierre Dibateza (gala organisé à Tunis par l’association Carthage et Azdine Ben Yacoub,  le 7 novembre 1993). Autre légendaire titre africain revenu à la Tunisie avec Mongi Abdou vs Nazaire Kpadonou, sur le ring du Khéops à Nabeul le 13 août 1994, organisé et concocté par Désirée et notre regretté Simon Bellaiche.

Et l’un des plus spectaculaires sur le ring de M’Saken, avec notre actuel champion du monde Moez Fhima qui détrône le Burkinabe Patrice Sou Toke, en 2016 en douze rounds d’une rare violence. En Belgique Hedi Slimani qui gagne contre Fana Mzonke (Afrique du Sud). Sans oublier la victoire surprise par KO de Lotfi Ben Sayel sur le champion africain, le légendaire Sénégalais, Jean-Baptiste Mendy (Pavillon Baltard – Nogent-sur-Marne, le 14 novembre 1988) …

D’autres champions tunisiens ont eu la chance de participer au titre africain parmi lesquels Farid Benjeddou, le puncheur Faouzi HattabLotfi BelkhirAyoub NefsiFarid Benredjeb, …

Et nous n’oublierons pas les intouchables champions du monde :

-Victor Young Perez (le tout premier et le plus jeune champion du monde tunisien – mort en déportation),

-Kamel Bouali (contre Robert Dickie en 1988),

-Taoufik Belbouli (contre Michael Grerr en 1989),

-Mehdi Labdouni  (l’unique champion d’Europe  contre Zoff en 1994),

Ainsi que les médaillés olympiques :

-Fathi Missaoui (Atlanta 1996)

et le regretté Habib Galhia (Tokyo 1964).

C’est dans cet esprit africain, tunisien, que deux championnats d’Afrique (en 12×3) seront organisés, pour la première fois en Tunisie, par l’association Elite et la municipalité de M’Saken, le 14 avril 2018, avec pour protagonistes,

 

Houya ABDERRAZAK (Tunisie)  vs  Bibi ONDOUA (Cameroun)
poids super-légers

Islam TEFFAHI (Tunisie) vs  Youssouf DOUMBIA (Côte d’Ivoire)
poids  moyens

 

Une grande conférence de presse aura lieu le jeudi 12 avril, à 10h30,  à l’hôtel Africa – Tunis dans le cadre de la 2ème édition des Gants d’Or africains/tunisiens en présence de nombreux médias nationaux et internationaux, et de prestigieux invités. 

 

Pour tous contacts :

Association Carthage – Azdine Ben Yacoub 97.031.872

Nasreddine Nsibi 52.515.088

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Retour sur Tunisie – Niger : La maigre victoire 1 à 0 à Radés serait-elle suffisante pour le match retour ?

Il est vrai que la sélection du Niger n’est pas assez ‘percutante’ pour faire trembler la …