Accueil Societé Clôture de la formation en communication et en médiation linguistique-interculturelle au profit d’animateurs et de promoteurs sociaux du Grand Tunis

Clôture de la formation en communication et en médiation linguistique-interculturelle au profit d’animateurs et de promoteurs sociaux du Grand Tunis

0
0

Plus d’une trentaine de participants terminent aujourd’hui deux cycles de formation et de renforcement de capacités en communication et en médiation linguistique-interculturelle au profit d’animateurs et de promoteurs sociaux parmi les ONG actives sur le Grand Tunis, qui se sont tenus du 23 Avril au 4 Mai 2018 à l’initiative du Centre d’Information et d’Education au Développement (CIES) et l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS) avec le soutien et la collaboration de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Tunisie.

Les ateliers, animés par des experts internationaux venant d’Italie, d’Irak et d’Egypte, ont également vu la participation d’organismes nationaux tels que l’Observatoire National de la Migration (ONM), l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ), l’Agence Nationale de l’Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) et l’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE), ainsi que d’organismes internationaux dont l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (OHCHR)  et l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII). D’autres ONG ont également pris part à la formation, dont Tunisie Terre d’Asile, l’Association Multiethnique des Médiateurs Interculturels (A.M.M.I) de l’Italie, la Caritas, l’INCA patronat du syndicat de l’Italie CIGL et l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Ayant fait appel à diverses institutions et associations qui traitent des différentes composantes de la question migratoire, les formations avaient pour objectifs à renforcer le travail communautaire auprès des migrants et migrants potentiels, et à prévenir la migration irrégulière auprès des populations à risques. Les participants aux ateliers d’animation ont eu l’occasion de découvrir et de débattre des campagnes d’information et sensibilisation Aware Migrants et 20 Jeunes 20 Regards sur la Migration, mises en place par l’OIM, alors que les participants aux ateliers de médiation ont pu s’initier à l’approche protection et assistance adoptée par l’organisation.

L’OIM Tunisie a accompagné l’initiative dans le cadre de son projet « Soutien au gouvernement tunisien dans la gestion des migrations et l’assistance humanitaire pour répondre aux besoins des migrants vulnérables », ayant pour objectif global d’établir des Mécanismes de Ressources et de Réponse pour les Migrants (MRRM) financé par l’Union Européenne.

Communiqué

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Societé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Lancement fin juillet du « FCR village » pour les Tunisiens de l’étranger (TRE)

« Pendant la haute saison, la Tunisie reçoit plus de 4 millions de visiteurs dont 750 000 …