Accueil News Médias musique Ghalia Benali dans son concert ‘One Hour Before the Gods Awake’ le samedi 2 Juin à Tunis

Ghalia Benali dans son concert ‘One Hour Before the Gods Awake’ le samedi 2 Juin à Tunis

0
0

Animés par le même objectif et fortement investis dans la vie artistique, Akacia Productions et Pulp Ground unissent leurs efforts pour accueillir l’artiste aux multiples talents Ghalia Benali.

Avec ses diverses créations musicales, la virtuose, captivante d’expressivité ne cesse de creuser son sillon avec un mélange de légèreté artistique et de détermination professionnelle maitrisés.

Sa présence solaire et la fusion des styles musicaux qu’elle réinvente à chaque passage devant son public, font de Ghalia aujourd’hui, l’ambassadrice de la musique arabe contemporaine dans le monde. Après deux ans d’absence de la scène alternative tunisienne, l’artiste retrouvera à nouveau ses fans lors de TUNES #8, le 2 juin 2018 @Le Carpe Diem-Tunis pour une virée musicale des plus attendues !

Ghalia Benali sera accompagnée de Zied Zouari (Violin), Imed Alibi (Percussion) et Pascale Snoeck (Electronic music), l’occasion de découvrir son nouveau projet musical “One Hour Before the Gods Awake”.

OBJECTIFS

  • Présenter une image d’une Tunisie plus vive, moderne, créative et plurielle, au-delà de nos propres frontières.
  • Nourrir l’espoir des Tunisiens après les événements difficiles de ces derniers temps en leur donnant confiance en l’avenir.
  • Fidéliser des artistes de réputation internationale et donner de la visibilité à de nouveaux artistes médiatiquement peu présents mais reconnus pour leur sens de l’innovation.
  • Favoriser le décloisonnement entre différents genres musicaux et faire découvrir la richesse des musiques actuelles du monde, du monde arabe et méditerranéen en particulier.
  • Rendre cette tendance musicale, à savoir « La Musique Actuelle », accessible à un public plus large, cosmopolite, notamment des spectateurs novices dans la consommation de spectacles.
  • Inviter tous les acteurs de la vie culturelle, sociale, économique et politique à se préoccuper de l’importance de l’art dans la vie civile des Tunisiens, en participant à la réalisation de cette initiative.
  • Défendre les valeurs de l’expression et de la création artistiques.

Lieu : Le Carpe Diem – Gammarth

Le Carpe Diem – Tunis se résume en quelques mots : comptoir, resto, dj set, musique live, convivialité, éclectisme, originalité … Ouvert depuis octobre 2012 à la banlieue nord de Tunis, ce lieu unique et incontournable annonce sa volonté de se démarquer en misant sur la convivialité et en proposant des concepts simples et originaux. Bien plus qu’un lieu de vie rassembleur, le Carpe Diem – Tunis est devenu un point de rencontre artistique prônant l’échange et la diversité. Il arbore également un aspect culturel, ouvert d’esprit et s’adressant à une population cosmopolite.

Biographie de Ghalia Benali 

Ghalia Benali est née en 1968 à Bruxelles. En 1972, ses parents Tunisiens, tous deux étudiants, décident à la fin de leurs études de retourner dans leur pays d’origine. Le travail de son père (médecin) les amène à s’installer dans le sud tunisien… Pour Ghalia, c’est un monde nouveau qui s’ouvre à elle, un monde qu’elle comparera sans cesse avec le sien… pour mieux le comprendre.

En 1987, elle décide de repartir en Belgique afin d’y poursuivre des études de graphisme. Loin de son pays, son premier élan est de retrouver ces « moments de bonheur » qu’elle a connu pendant son enfance avec sa mère, ses tantes et ses copines de classe. Des moments animés en musique, chant et danse tout au long de soirées interminables autour des contes fantastiques. Les petites soirées intimes entre Tunisiens pour de multiples occasions se multiplient… En 1989, elle rencontre Moufadhel Adhoum, un luthiste tunisien, venu étudier la déco aux beaux-arts de Bruxelles.

Un grand succès accompagne cette première apparition sur scène. Ce sera le début d’une longue série de concerts dans toute la Belgique. Elle multiplie alors les voyages et les rencontres avec des musiciens d’origines et d’horizons musicaux différents. Elle chante dans Shahnez (arabo-flamenco), Yoda (ethnique), Al Palna et Nada (arabo-indien), Maak Spirit (jazz), Hhkaly (electro) et Timnaa (araboflamenco-folk). En 2001, elle enregistre son premier CD « Ghalia Benali & Timnaa » sur le label Network. Puis suivront les albums « Romeo & Leila », « Al Palna », en collaboration avec le joueur de sitar Bert Cornelis, et « Ghalia Benali sings Om Kalthoum ».

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans musique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ouverture de la 60ème édition du Festival international de Sousse : Sofia Sadek est de retour!

Le ‘Come-back’ de la grande chanteuse tunisienne Sofia Sadek à Sousse, sa vill…