Accueil Politique Diplomatie Retour sur la réunion tripartite consacrée à la Libye tenue à Alger par les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Egypte

Retour sur la réunion tripartite consacrée à la Libye tenue à Alger par les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Egypte

0
0

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaïes Jhinaoui, a présidé la délégation tunisienne participant à la 4ème réunion tripartite tenue à Alger entre la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte, le lundi 21 Mai 2018, dans le cadre du suivi de l’initiative présidentielle tunisienne pour une solution politique globale en Libye, et pour examiner les derniers évènements dans ce pays frère et les perspectives du processus politique mené par les Nations Unies en vue de rétablir la paix en Libye, ainsi que la manière avec laquelle les trois pays vont contribuer à surmonter les difficultés qui entravent ce chemin’’.

 

 

Sameh Chokri (Egypte) – Abdelkader Messahel (Algérie) – Khémaïes Jhinaoui (Tunisie)

 

Les ministres ont convenu de poursuivre les consultations et la coordination dans les prochains jours lors des diverses échéances régionales et internationales qui traitent de la situation en Libye, soulignant l’importance d’impliquer les trois pays de l’initiative dans les efforts pour résoudre la crise libyenne.

Après la réunion, une déclaration commune a été adoptée entre la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte, soulignant le rôle important de ces pays dans l’attribution des efforts de l’ONU pour résoudre la crise libyenne, invitant toutes les parties libyennes à surmonter leurs litiges et à faire passer les intérêts de leur pays avant tout.

La déclaration a également insisté sur le rejet de l’intervention étrangère en Libye, ce qui conduirait à une nouvelle escalade de la crise et saperait le processus de paix, menaçant ainsi la sécurité et la stabilité en Libye et dans d’autres pays voisins.

 

Démarrage lundi des travaux de la réunion tripartie Tunisie, Algérie, Egypte, pour examiner les développements de la situation politique en Libye et pour se consulter sur les mesures qui peuvent être prises en vue de soutenir les efforts des Nations Unies pour mettre en œuvre le « Plan d’action pour la Libye », Et donner une nouvelle impulsion à la voie du règlement politique dans ce pays frère.

 

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Diplomatie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Tunisie – Jordanie : BCE reçoit le ministre jordanien des Affaires étrangères et des émigrés Aymen al-Safdi

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu au palais de Carthage, ce vendred…