Accueil Politique partis politiques Hafedh Caïd Essebsi dévoile ses cartes

Hafedh Caïd Essebsi dévoile ses cartes

0
0

Le Directeur exécutif du parti Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, s’est exprimé à découvert et a dévoilé ses cartes dans un statut publié sur sa page officielle Facebook, le mercredi 23 Mai 2018, et dont nous rapportons ci-après la traduction.

 » Certains critiquent notre position, qui exige un profond changement au niveau du gouvernement, qu’une telle revendication affecterait la stabilité de notre pays et ont ajouté à cela une autre phrase que j’aurai souhaité qu’ils ne la prononçaient pas, et qui est : ‘comme l’exigent les partenaires internationaux‘.

Je veux dire à ceux-là :

Premièrement : Quelle stabilité voulez-vous maintenir ?

-la stabilité dans la détérioration du pouvoir d’achat du peuple tunisien ?

-la stabilité dans l’effondrement terrible de tous les indicateurs économiques ?

-la stabilité dans l’effondrement de la valeur du dinar ? La stabilité dans la crise financière ?

-la stabilité dans l’incapacité d’accomplir une seule réforme unique pouvant être évoquée ?

-la stabilité de la dette pour pouvoir payer les salaires ?

-la stabilité en l’absence de toute vision de réforme économique ?

-la stabilité dans la manipulation de la relation avec les acteurs sociaux dans l’adaptation négative menant à la tension et l’affrontement ?

-la stabilité dans l’effondrement des réserves de l’État en devises étrangères d’une manière sans précédent dans l’histoire du pays ?

-la stabilité dans le spectre de la faillite qui menace les caisses sociales sans même préparer un demi-plan de sauvetage ?

-la stabilité dans l’intégration de la Tunisie sur les listes noires comme jamais arrivé dans son histoire ?

Seulement, qu’ils nous présentent une seule réalisation de cette stabilité gouvernementale, peut-être que nous serions convaincus avec eux.

Deuxièmement: Tout le monde sait que le concept de la stabilité dans toutes les démocraties concerne les institutions et non les personnes et dans ce sens, notre pays a fait, Dieu merci, des pas fermes et sûres dans la voie de la mise en place des institutions politiques stables, et ce, grâce à des élections libres et démocratiques confirmées également par les dernières élections municipales, qui ont accouché de conseils municipaux élus et qui seront le noyau essentiel du projet du ‘Pouvoir local‘.

Un Président de la République élu, un Parlement élu, des institutions constitutionnelles formées et d’autres en cours de formation, et une constitution démocratique comme une référence pour tous, peu importe les différents avis à son sujet, ce sont là les éléments de stabilité approuvés par l’opinion objective et toutes les expériences politiques dans le monde, alors que le départ des gouvernements et l’arrivée d’autres gouvernements, en particulier à la lumière des étapes de la transition démocratique et selon les expériences des régimes semi-parlementaires, c’est une question normale et ordinaire où les personnes ne représentent, en particulier ceux d’entre eux non élus, aucune preuve de stabilité par rapport aux institutions et aux autorités élues.

Pour conclure : Je rappelle à ceux qui parlent des partenaires internationaux de la Tunisie que notre pays respecte bien ‘ses partenaires internationaux’, mais dans le cadre de sa souveraineté et de l’indépendance de sa décision et si les Amis de la Tunisie ont besoin de s’assurer de la stabilité dans notre pays – ce qui est normal et parfait- ce sera à travers la garantie des institutions élues, et à leur tête le Président de la République et non les personnes nommées…

C’est ce que nous considérons l’esprit de la démocratie et de la primauté du droit et des institutions …Hafedh Caïd Essebsi »

 

http://

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans partis politiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Ce que Rached Ghannouchi a publié sur sa page Facebook le 13 Août 2018 au sujet de la Femme

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, qui n’était pas présent à la …