Accueil Divers Quand les courtiers et les spéculateurs sont écartés les prix des produits alimentaires baissent sensiblement

Quand les courtiers et les spéculateurs sont écartés les prix des produits alimentaires baissent sensiblement

0
0

Dans ce contexte, la ‘sardine’, ce poisson qui reste le plus abordable aux familles nécessiteuses, a connu une baisse notable sur les marchés de Casablanca, lors du mois du Ramadan, pour se situer hier à 2,1 dinars tunisiens le kilogramme, soit 8 Dirhams marocains.

Cette baisse n’était pas due à l’abondance du produit, mais plutôt à l’écart momentané des intervenants pour permettre aux citoyens d’en profiter durant le mois du jeûne.

Questionnés sur cette ‘manne’, les commerçants de poisson sur le marché ont déclaré que les prix sont tombés à des niveaux raisonnables en raison de la forte baisse de l’activité des courtiers et des spéculateurs, qui demeurent la raison principale de l’augmentation des prix.

Selon eux, le kilogramme de sardine s’est vendu à 25 dirhams au début du Ramadan, soit prés de 6,7 dinars tunisiens.

Alors que dire en Tunisie…

Source

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Divers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Youssef Chahed provoque un CMR consacré à la situation de la Balance commerciale

Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a présidé à Dar Dhiafa, u…