Accueil Societé élections Rapport sur l’observation du nouveau scrutin des municipales dans la circonscription de M’dhilla

Rapport sur l’observation du nouveau scrutin des municipales dans la circonscription de M’dhilla

0
0

L’ATIDE a observé la campagne électorale qui s’est étendue du 23 au 25 mai 2018 dans la circonscription de M’dhilla et n’a enregistré que six activités électorales organisées par seulement trois des neuf listes candidates. Une campagne électorale discrète.

Le jour du scrutin : un taux de participation plus élevé que la moyenne nationale

Le vote des électeurs et électrices de la circonscription de M’dhillaa débuté en présence de 17 observatrices et observateurs accrédité(e)s et formé(e)s de l’Association Tunisienne pour l’Intégrité et la Démocratie des Élections (ATIDE), déployé(e)s dans cette municipalité bien qu’elle n’ait pas fait partie de l’échantillon des municipalités choisies par l’ATIDE dans sa stratégie d’observation des élections.

L’ATIDE a observé ce qui suit :

  • Ouverture de l’opération de vote à l’heure. La plupart des 20 bureaux de votedans les8 centres de vote de la circonscription électorale de M’dhillaétait prêtà l’heure, à l’exception du centre de vote de la Cité ouvrière où nos observateurs et observatrices ont noté que les listes électorales n’étaient affichées ni à l’entrée du Centre de vote ni devant les bureaux de vote.
  • Présence importante d’agents de bureaux de vote dont le nombre a atteint jusqu’à six agents dans les bureaux de vote où se trouve inscrits plusieurs personnes âgées, deux des agents ayant pour tâche spécifique d’organiser la file d’attente devant le bureau.
  • Influence du vote à l’intérieur du centre de vote de la Cité El Asri et aux alentours des centres de vote de la Cité Ettaoufik et de la Cité ouvrière, malgré les avertissements des agents de l’IRIE à plusieurs reprises.
  • Accompagnement d’une électrice âgée et analphabète derrière l’isoloirpar sa fille dans le bureau de vote n° 2 du Centre de vote de la Cité Ettaoufik ce qui a suscité le mécontentement des représentants des listes candidates.
  • Cas de violence physique d’un représentant légal de la liste Elwifak à l’encontre du chef du bureau de vote N° 1 du centre de vote de la cité Ennassim parce qu’il ne lui a pas permis d’accompagner un électeur inscrit en tant que non voyant derrière l’isoloir. Ce dernier a exercé son droit en allant seul derrière l’isoloir.
  • Poursuite de la campagne d’un candidatdans les bureaux de vote du centrede vote de la Cité Elasri ce qui a conduit à la protestation d’un des représentants d’une liste candidateà l’encontre du chef du bureau de vote N° 1 du centre lui reprochant son laxisme parce qu’il n’a pas réussi à faire quitter les lieux aucandidat.La situation s’est envenimée au point que le représentant de la liste candidate a projeté une des tables contre le mur risquant de briser l’urne.
  • Fermeture des centres et bureaux de vote à 17 :00.
  • Une participation significative de 51%%, bien meilleure que la moyenne nationale du 6 mai 2018.
Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans élections

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Présentation par la Ligue des Electrices Tunisiennes d’une étude sur l’Intégration de la notion de la violence politique dans les normes internationales

Dans le cadre de son projet « Divulguer la notion de la violence politique à l’égard de Fe…