Accueil économie La Tunisie classée 53ème sur 84 dans le classement de l’indice du commerce illégal de l’OMC

La Tunisie classée 53ème sur 84 dans le classement de l’indice du commerce illégal de l’OMC

0
0

Selon une étude récente de l’Economist Intelligence and Research Unit, relevant du magazine britannique ‘The Economist’, l’indice du commerce illégal de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) classe la Tunisie au 53ème rang sur 84 pays, derrière les Émirats arabes unis 34ème (1er pays au niveau des pays arabes) grâce sa grande capacité de protection contre le commerce illégal, suivis de l’Arabie saoudite.

L’Algérie s’est située au 58ème rang, le Maroc au 65ème rang, et au bas du tableau, il n’est pas étonnant de retrouver l’Irak à l’avant dernier rang (83ème), ou encore la Libye au dernier rang (84ème).

En haut du tableau, nous retrouvons la Finlande à la 1ère place, devançant l’Angleterre 2ème, suivie de la Suède, de l’Autriche, de la Hollande, du Danemark, en plus des Etats-Unis, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande.

L’indicateur économique fournit des données aux décideurs publics pour comprendre l’environnement réglementaire et les conditions économiques qui encouragent la prolifération du commerce illégal qui menace les économies de la région.

Le directeur général de l’unité de recherche, qui a terminé l’étude, Jeffrey Hardy, a déclaré que ‘’ le commerce illégal ne porte pas seulement préjudices aux consommateurs, mais fait perdre beaucoup d’argent au fisc et à l’État évidemment, tout en menaçant la sécurité de l’État en soutenant des organisations et des groupes terroristes, par conséquent, les gouvernements et le secteur privé doivent œuvrer ensemble pour lutter contre le phénomène ‘’.

Source

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans économie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

La Turquie n’est pas le ‘miracle économique’ qu’on croyait, c’est plutôt un pays ‘fragile et déséquilibré’

Ceux qui ont voulu nous faire croire que la Turquie représentait bien le miracle économiqu…