Accueil Divers Sport Egypte – Uruguay : Crainte et anxiété des Pharaons devant leurs adversaires de La Celeste en l’absence de Mohamed Salah

Egypte – Uruguay : Crainte et anxiété des Pharaons devant leurs adversaires de La Celeste en l’absence de Mohamed Salah

0
0

Les yeux des fans arabes en général, et des Egyptiens en particulier, seront dans l’attente, ce vendredi 15 Juin 2018, du 1er coup de sifflet de l’arbitre hollandais Björn Kuipers, au stade central d’Ekaterinburg Arena, annonçant le début du duel opposant l’Égypte à l’Uruguay, dans le cadre du Groupe A en Coupe du Monde Russie 2018.

Les supporters égyptiens attendent avec enthousiasme de voir leur Équipe nationale, qui les représente dans la plus grande fête du ballon rond au monde, un événement que les égyptiens ont longuement attendu depuis 28 ans, sachant que l’Égypte ne s’était plus qualifiée depuis sa dernière participation en 1990 en Italie.

Néanmoins, cette joie sera mêlée à de la crainte et de l’anxiété envers les ‘Pharaons’, d’autant plus qu’il y a des facteurs qui peuvent favoriser ces sentiments.

L’un des gros soucis des égyptiens, reste l’absence probable de leur star Mohamed Salah, évoluant à Liverpool et leader de cette génération de footballeurs égyptiens, suite à la blessure à l’épaule contractée lors de la finale de la Ligue des Champions, au mois de Mai dernier, face au Réal Madrid.

Même si les nouvelles parvenue au cours des derniers jours du centre d’entraînement de l’équipe égyptienne, à Grozny, la capitale tchétchène, confirmant une amélioration de l’état de santé de Mohamed Salah, mais la logique dit, il est difficile, même si Salah a récupéré, pour qu’il reprend avec un match de cette importance et de ce calibre, contre l’Uruguay, en raison de son absence des stades durant trois semaines.

Une autre raison est un sujet de préoccupation parmi les masses égyptiennes, ce sont les résultats négatifs obtenus par les protégés de l’Argentin Héctor Raúl Cúper, qui n’ont pas goûté à la victoire durant les cinq matchs de préparation pour la Coupe du Monde, ainsi que la performance offensive demeurée stérile, et qui se reflète sur l’état psychique des joueurs égyptiens qui ne sont parvenus aux filets de leurs adversaires que deux fois Seulement, alors qu’ils ont encaissé 6 buts dans leur camp.

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Anouar Chennoufi
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

L’ancienne championne Tunisienne Faten Ghattas effectue à la nage, le 13 Août, la traversée en mer SFAX – KERKENNAH

L’ancienne championne tunisienne de natation, Faten Ghattas, a célébré à sa manière …